Articulation entre appartenances ethniques et appropriation territoriale : le village de Momboye Tounga (Gaya, Niger) - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2004

Articulation entre appartenances ethniques et appropriation territoriale : le village de Momboye Tounga (Gaya, Niger)

Abstract

[extrait] Les discours identitaires s'appuient sur des idéologies à base territoriale, et historiques. Mais il faut dire d'emblée que « l'identité » sera prise ici comme objet d'étude et non comme un concept explicatif. Le territoire, quant à lui, sera pris comme espace d'identité, dans sa dimension d'appartenance, puisque les sociétés investissent affectivement et culturellement leur espace de vie. Elles construisent des représentations qui font de certaines portions de l'espace humanisé des territoires : « le territoire s'apprend, se défend, s'invente et se réinvente. Il est lieu d'enracinement, il est au cœur de l'identité » (Claval, 1996). Quelles que soient l'origine, les limites, et les formes, ou l'absence de formes apparentes de l'espace investi, le sentiment d'appartenance à un territoire est toujours intense (Blanc-Pamard, 1999).
Fichier principal
Vignette du fichier
ROZENHOLC_2004_articulation_DEA.pdf (1.17 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00711118 , version 1 (22-06-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00711118 , version 1

Cite

Caroline Rozenholc. Articulation entre appartenances ethniques et appropriation territoriale : le village de Momboye Tounga (Gaya, Niger). Géographie. 2004. ⟨dumas-00711118⟩
202 View
1006 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More