Prise en charge thérapeutique des patients diabétiques de type 2 par les médecins généralistes de l'Eure - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Prise en charge thérapeutique des patients diabétiques de type 2 par les médecins généralistes de l'Eure

Abstract

Introduction : Le département de l'Eure compte plus de 27000 patients diabétiques, dont 25000 de type 2. Ce chiffre représente 4,7% de la population total du département. Cette prévalence est supérieure à la moyenne nationale. En France, 90% des patients diabétique de type 2 sont pris en charge exclusivement par leur médecin généraliste. Leur prise en charge est donc essentielle. Objectifs : L'objectif de notre travail était de savoir si la prise en charge des patients diabétiques par les médecins généralistes de l'Eure est conforme aux recommandations de l'HAS. Nous avons également cherché à savoir si la FMC influençait cette prise en charge. Méthode : Il s'agit d'une enquête descriptive, transversale, réalisée grâce à des auto-questionnaires. Chaque médecin devait répondre pour les 3 prochains patients diabétiques qu'il verrait en consultation. Cette étude a été réalisée entre mars et août 2010 auprès de 229 médecins généralistes installés dans l'Eure. Résultats : Le taux de réponse est de 27% soit 63 médecins inclus et 189 patients. 54% des patients étudiés avait atteint leur objectif glycémique. Pour 27% des patients, le diabète n'était pas équilibré et le médecin ne modifiait pas le traitement. C'est la définition de l'inertie thérapeutique. Dans 10% des cas, le patient prend un traitement alors qu'il présente une contre-indication à ce traitement et dans 6% des cas, le traitement comprend 2 médicaments dont l'association n'est pas recommandée. Les médecins qui respectent le mieux les recommandations sont ceux qui ont soutenu leur thèse récemment, qui participent aux EPU et qui ne participent pas aux soirées organisées par les laboratoires pharmaceutiques. Conclusion : L'inertie thérapeutique, bien que fréquente, trouve dans la majorité des cas une justification. Le médecin généraliste soigne un malade avant de soigner une maladie et sa décision ne se limite pas à un algorithme. Le choix de la FMC influe sur la prise en charge du médecin.
Fichier principal
Vignette du fichier
BORIES_THOMAS.pdf (2.69 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00713666 , version 1 (02-07-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00713666 , version 1

Cite

Thomas Bories. Prise en charge thérapeutique des patients diabétiques de type 2 par les médecins généralistes de l'Eure. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00713666⟩
363 View
6189 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More