Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Traitement chirurgical conservateur de l'endométriose colorectale

Résumé : A. Conséquences fonctionnelles digestives de la chirurgie de l'endométriose profonde avec atteinte rectale: approche radicale ou conservatrice ? Résultats d'une étude comparative. Introduction : Dans le traitement chirurgical de l'endométriose rectale, l'approche guidée par les symptômes consiste en un traitement conservateur du segment digestif atteint, associé à une aménorrhée thérapeutique prolongée. Matériel et méthodes : nous avons mené une étude rétrospective en intention de traiter, incluant 86 patientes atteintes d'endométriose rectale symptomatique. Le groupe 1 comprenant 24 patientes a été traitée selon une approche radicale, le groupe 2 comportait 57 patientes traitées selon une approche symptomatique. Nous avons évalué les symptômes fonctionnels digestifs postopératoires par des questionnaires spécifiques (KESS, GIQLI, FIQL, échelle de Bristol). Résultats : Dans le groupe 2 des femmes traitées selon une approche guidée par les symptômes, on constate une amélioration significative des scores KESS et Bristol suggérant une diminution significative du risque de constipation invalidante postopératoire. On constate également une amélioration significative du score GIQLI en rapport avec une amélioration de la qualité de vie liée à l'amélioration des troubles digestifs. Conclusion : Le traitement conservateur colorectal, permet une amélioration de la qualité de vie notamment par l'amélioration des symptômes digestifs sans créer de nouveaux symptômes digestifs invalidants.
B. Effet de l'excision et de l'exérèse discoïde des nodules rectaux sur le calibre du tube digestif, évaluation objective par coloscanner avec coloscopie virtuelle (CTC). Matériel et méthodes : nous avons mené une étude prospective incluant 36 patientes atteintes d'endométriose rectale symptomatique. Elles ont bénéficié d'un CTC en pré et postopératoire. Résultats : la chirurgie conservatrice a permis de lever la sténose dans la moitié des cas et de rendre des patientes asymptomatiques dans 4 cas sur 6. Dans tous les cas, le nodule rectal n'était plus présent sur le CTC postopératoire. Dans 2 cas sur 12, persiste une sténose digestive, associée à une persistance des symptômes, peu invalidants, sans que d'autres gestes invasifs soient envisagés. Nous avons constaté 1 cas de sténose anastomotique après résection colorectale. Conclusion : Le traitement conservateur permet une levée de la sténose digestive causée par l'atteinte endométriosique rectale et corrélée à une amélioration des signes fonctionnels digestifs postopératoires.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [75 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00713951
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, July 3, 2012 - 10:31:03 AM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Thursday, October 4, 2012 - 2:42:09 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00713951, version 1

Citation

Maud Vassilieff. Traitement chirurgical conservateur de l'endométriose colorectale. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00713951⟩

Share

Metrics

Record views

705

Files downloads

2786