Dans quelles mesures les patientes porteuses d'un utérus bicicatriciel peuvent-elles accoucher par les voies naturelles ? Étude de la morbidité materno-fœtale à propos de 93 cas à l'hôpital Intercommunal de Villeneuve Saint Georges - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Dans quelles mesures les patientes porteuses d'un utérus bicicatriciel peuvent-elles accoucher par les voies naturelles ? Étude de la morbidité materno-fœtale à propos de 93 cas à l'hôpital Intercommunal de Villeneuve Saint Georges

Abstract

In 2010, the cesarean rate in France was 21% which implies an increasing number of scarred uterus. This study focused on the uterus with two scars whose number is therefore growing and for which vaginal birth is rarely offer. The objectives were to compare the maternal-fetal morbidity when trial of labor was given to the maternal-fetal morbidity of patients delivered by planned cesarean section. A single-center retrospective study was conducted on 93 files of patients who gave birth between January 2008 and December 2011 in the hospital of Villeneuve Saint Georges. In the study population, maternal-fetal morbidity was higher in the planned caesarean section's group than in the trial of labor's one. Moreover, no cases of uterine rupture were found among patients who had a trial of labor. This study would support vaginal birth after two caesareans under certain conditions to patients with a two scarred uterus.
En 2010, le taux de césarienne en France était de 21% ce qui implique un nombre grandissant d'utérus cicatriciel(s). Cette étude est focalisée sur les utérus bicicatriciels dont le nombre est par conséquent en pleine expansion et pour lesquels l'accord voie basse est rarement accordé. Les objectifs étaient de comparer la morbidité materno-fœtale lorsque la voie basse était accordée à la morbidité materno-fœtale des patientes césarisées itérativement. Une étude rétrospective unicentrique a été menée sur 93 dossiers obstétricaux de patientes accouchées entre janvier 2008 et décembre 2011 à l'hôpital intercommunal de Villeneuve Saint Georges. Dans la population étudiée, la morbidité materno-fœtale était plus importante en cas de césarienne avant travail. Par ailleurs, il n'a été retrouvé aucun cas de rupture utérine parmi les patientes ayant eu un accord voie basse. Cette étude serait en faveur de l'accord voie basse accordé sous certaines conditions aux patientes présentant un utérus bicicatriciel.
Fichier principal
Vignette du fichier
memoire_esfbaudelocque_thachinamurthi.pdf (1.51 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00725748 , version 1 (27-08-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00725748 , version 1

Cite

Jocelyne Thachinamurthi. Dans quelles mesures les patientes porteuses d'un utérus bicicatriciel peuvent-elles accoucher par les voies naturelles ? Étude de la morbidité materno-fœtale à propos de 93 cas à l'hôpital Intercommunal de Villeneuve Saint Georges. Gynécologie et obstétrique. 2012. ⟨dumas-00725748⟩
900 View
3599 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More