Construire l'Exposition de 1937. Perception et réception de l'événement au miroir de l'architecture

Résumé : L'Exposition internationale des arts et techniques dans la vie moderne, Paris 1937, subsiste dans l'histoire comme la dernière grande Exposition parisienne. Notre mémoire s'intéresse plus spécifiquement à l'architecture déployée pendant la manifestation. Les palais, qu'ils soient permanents ou éphémères, révèlent au regard de la médiation culturelle, un intérêt historique indéniable. Par l'intermédiaire des intellectuels, des chroniqueurs, journalistes, architectes, critiques d'art, urbanistes et des officiels, nous retraçons l'événement de sa genèse, en 1929, à son crépuscule, le 25 novembre 1937.
Le prisme parfois déformant de la manifestation nous permet d'envisager les représentations d'une époque et sa vision du futur. L'utopie expositionnaire mêle sur plus de cent hectares au cœur de la capitale, le Front populaire et le totalitarisme, la région et la nation, les campagnes et l'empire, la science et l'attraction.
Dans le contexte de la montée des périls, l'Exposition nous offre un témoignage unique de la politique sociale, pacifiste et culturelle du Front populaire. Dans le sillage du rassemblement, l'étude du quotidien L'Humanité nous permet d'aborder la ligne politique et culturelle du Parti communiste français. Le Figaro, chantre d'une bourgeoisie qui se veut éclairée, témoigne quant à lui de l'opposition du journal face à la politique du rassemblement populaire. L'analyse s'appuie aussi sur un corpus de sources élargi (les revues L'Illustration et L'Architecture d'Aujourd'hui, actualités filmées), qui nous offre l'opportunité de déconstruire les représentations véhiculées par le monde médiatique.
Au final, l'Exposition d'architecture reflète, par l'intermédiaire du Palais de Chaillot, l'esthétique néoclassique choisie par ses organisateurs ; d'un autre côté, sur l'annexe de la porte Maillot, Le Corbusier déploie un pavillon en toile manifeste de l'Esprit nouveau. Les débats autour de l'architecture témoignent des compromis mais aussi des oppositions d'un mouvement architectural que Jean-Louis Cohen présente à juste titre, comme étant "entre industrie et nostalgie".
Type de document :
Mémoires
Histoire. 2011
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [26 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00736792
Contributeur : Uga Ufr Arsh <>
Soumis le : dimanche 30 septembre 2012 - 00:21:33
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:16
Document(s) archivé(s) le : lundi 31 décembre 2012 - 02:40:09

Identifiants

  • HAL Id : dumas-00736792, version 1

Collections

Citation

Hugo Delarbre. Construire l'Exposition de 1937. Perception et réception de l'événement au miroir de l'architecture. Histoire. 2011. 〈dumas-00736792〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

535

Téléchargements de fichiers

4081