Adaptation d'un modèle de prévision des risques de sclérotiniose à la culture du haricot - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Adaptation d'un modèle de prévision des risques de sclérotiniose à la culture du haricot

Abstract

Scleorinia sclerotiorum is a plant pathogen that causes significant economic losses on French bean (4.8 M€ in 2009). Sclerotinia can cause damage to 400 plant species. For 10 years, disease pressure has been increasing. Sprays of fungicide are very important for the control of the disease. The creation of model can help farmers to follow disease risk, to decide if it is useful or not to spray and to reduce the number of sprays. SYNGENTA AGRO wants to adapt a forecasting model of disease risk on oilseed rape to French bean. The model simulates soil climate conditions (soil matric potential and temperature), development of the apothecia and ascospore release, and crop flowering. Diagnostic tests based on a measured proportion of French bean flowers infected by S. sclerotiorum were realized for 89 fields to compare field infections with the infections simulated by the model. Disease incidence was measured for each field at harvest. A disease incidence threshold value was determined with the Receiver operating characteristic (ROC) curves. The threshold value 30% of infected petals was chosen to recommend protective sprays of fungicide. If the diagnostic tests are a good indicator of the final disease incidence, the model systematically recommends a spray to farmers. This model is not functional. The model can be improved by decreasing the value of the parameter 'inoculum quantity', crop rotation and biological control of the disease could be accounted for by a reduction or augmentation of this value.
Sclerotinia sclerotiorum représente une menace économique majeure pour la culture du haricot et du flageolet (4,8 millions d'euros de pertes en 2009). Ce champignon compte plus de 400 espèces hôtes. Depuis 10 ans, la pression du sclérotinia ne cesse d'augmenter. Le contrôle de la maladie se fait essentiellement à l'aide de la lutte chimique. La création d'un modèle adapté à ces 2 cultures permettrait à l'utilisateur de suivre la progression du risque, d'optimiser le positionnement des applications fongicides et de raisonner leur utilisation. SYNGENTA AGRO cherche à adapter le modèle de prévision des risques fonctionnels sur colza au haricot. Il prend en compte le microclimat du sol (potentiel hydrique et température), le développement des apothécies et la libération des ascospores, et la floraison de la plante. Des 'kits pétales' ont été réalisés sur un réseau de 89 parcelles pour comparer les infections réelles des pétales avec les données théoriques. Les dégâts à la récolte ont été évalués. Le seuil de nuisibilité de S. sclerotiorum sur haricot a été déterminé à l'aide des courbes ROC. Le pourcentage d'infestation des pétales déclenchant un traitement a été fixé à 30%. Si les kits sont un bon indicateur du risque final, le modèle recommande systématiquement le traitement à l'utilisateur et n'est pas fonctionnel. Diminuer la quantité initiale d'inoculum paramétrée, pondérer cette quantité en fonction du nombre de cultures sensibles et de la lutte biologique, etc., sont autant de pistes d'améliorations possibles.
Fichier principal
Vignette du fichier
Camille_Hascoet_Adaptation_modele_prevision_risques_sclerotiniose_culture_haricot.pdf (1.34 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00741849 , version 1 (15-10-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00741849 , version 1

Cite

Camille Hascoët. Adaptation d'un modèle de prévision des risques de sclérotiniose à la culture du haricot. Sciences agricoles. 2012. ⟨dumas-00741849⟩
132 View
922 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More