Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude de l'effet de la tunnellisation sur la colonisation bactérienne des catheters périnerveux en position fémorale

Résumé : L'analgésie par cathéter périnerveux (CPN) fémoral est une technique efficace pour diminuer la douleur post-opératoire après une chirurgie du genou et ainsi faciliter la réhabilitation du patient. Comme tout dispositif invasif, le CPN expose à un risque infectieux dont la première étape est la colonisation bactérienne du CPN. La technique de tunnellisation pourrait permettre de diminuer ce risque. L'objectif de l'étude était d'évaluer l'effet de la tunnellisation sous-cutanée sur la colonisation bactérienne des CPN fémoraux. MATÉRIEL ET MÉTHODES : Il s'agit d'une étude bicentrique, randomisée, contrôlée. Tous les patients bénéficiant de la pose d'un CPN en position fémorale pour la prise en charge de la douleur après une chirurgie du genou ont été inclus sur une période de deux ans et randomisés en deux groupes : tunnellisation versus non tunnellisation. Après respect des conditions d'asepsie chirurgicale, le CPN était mis en place sous neurostimulation. La tunnellisation était réalisée à l'aide d'un cathéter veineux périphérique 18 gauges, inséré latéralement en sous-cutané sur un trajet de 2 à 3 cm. Après une dose d'induction, l'analgésie était entretenue par une infusion continue de ropivacaïne 0,2% à la vitesse de 7 ml/h. Lors du retrait du CPN, son extrémité distale était mise culture selon la technique de Brun-Buisson. Le critère principal de jugement était le taux de colonisation bactérienne. Les critères de jugement secondaires étaient l'incidence des infections liées au cathéter, le temps de réalisation de la tunnellisation et les problèmes techniques liés à la tunnellisation. RESULTATS : Trois cent trente-six patients ont été analysés (166 dans le groupe bénéficiant de la tunnellisation versus 170 dans le groupe non tunnellisé). Les principales indications chirurgicales étaient la chirurgie prothétique du genou et la ligamentoplastie. Le temps moyen de réalisation de la tunnellisation était de 39,7 secondes (± 35,1). Des difficultés techniques ont été rencontrées chez deux patients (plicature du CPN). Vingt-trois CPN ont été retirés accidentellement dans le groupe non tunnellisé versus 10 dans le groupe tunnellisé (p = 0,02). Trente-trois CPN étaient colonisés, soit 9,8%. Il y avait significativement deux fois plus de CPN colonisés dans le groupe non tunnellisé (13,5% versus 6%, p = 0,02). Les facteurs de risque de colonisation mis en évidence étaient une durée de maintien du CPN supérieure à 48 heures (p = 0,03) et la prise de Méthotrexate en pré-opératoire (p = 0,02). Le germe le plus fréquemment retrouvé était le Staphylocoque à coagulase négative, mis en évidence dans 61% des cultures. Des signes inflammatoires locaux ont été retrouvés chez 9 patients mais aucune infection n'a été rapportée. CONCLUSION : La tunnellisation est une technique simple et rapide qui permet de diminuer par deux le taux de colonisation bactérienne. Elle améliore, par ailleurs, la fixation du CPN en diminuant le taux d'ablations accidentelles.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [42 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00758363
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Wednesday, November 28, 2012 - 3:58:18 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 5:00:48 PM
Long-term archiving on: : Saturday, December 17, 2016 - 4:28:12 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00758363, version 1

Citation

Noura Amdjar. Étude de l'effet de la tunnellisation sur la colonisation bactérienne des catheters périnerveux en position fémorale. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00758363⟩

Share

Metrics

Record views

217

Files downloads

2043