Diagnostic et caractérisation de la démence dans une cohorte de patients schizophrènes d'âge moyen - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Diagnostic et caractérisation de la démence dans une cohorte de patients schizophrènes d'âge moyen

Gaël Nicolas

Abstract

a Cognitive dysfunction is a well-known feature of schizophrenia. Its evolution during aging has been studied with heterogeneous methods. Cognitive decline could be more frequent in middle-aged or older schizophrenic patients than in the general population. Although numerous studies have assessed cognitive dysfunctions in patients with schizophrenia, very few have focused on the diagnosis of dementia. The different types and causes of dementias remain poorly studied in this context. The objectives of this study were to accurately diagnose dementia in a cohort of middle-aged schizophrenic patients, and to assess the type of dementia. Methods: ninety-six schizophrenic patients (46 inpatients and 50 outpatients), aged 50 to 70 years, underwent a psychiatric, neurological, and neuropsychological evaluation at baseline and after a 20-month follow-up. We established a 3-step procedure: (1) diagnose dementia: according to the DSM-IV criteria, dementia was diagnosed in patients showing Mattis Dementia Rating Scale and Activities of Daily Living scores declining between the two evaluations. (2) characterize dementia: this step was addressed using brain imaging, brain perfusion by 99mTc-ECD-SPECT and laboratory tests including Alzheimer disease cerebrospinal fluid biomarkers. (3) search for genetic determinants specific genetic analyses adapted to the type of dementia were performed. Results: Fourteen patients were diagnosed with dementia. Four were diagnosed with behavioral-variant frontotemporal dementia (bvFTD: three probable, one possible), two with probable Alzheimer disease (including one with anAPOE44, genotype), two with probable vascular dementia, including one due to Cerebral Autosomal Dominant Arteriopathy with Subcortical Infarcts and Leukoencephalopathy (CADASIL), and one with CNS inflammatory disease. Discussion and conclusion: The diagnosis of dementia in middle-aged schizophrenic patients is challenging but possible, using a multistep procedure. Several cases are likely incidental findings, as with Alzheimer disease associated with APOE44 genotype, or CADASIL. Vascular dementia due to vascular risk factors could be related to the course of schizophrenia or to its treatment. CNS inflammatory disease could be causal for both schizophrenia and dementia. The most frequent condition, bvF'TD, could reflect the presence of an evolutive neurodegenerative process in some schizophrenic patients.
Introduction : Les troubles cognitifs font partie intégrante de la schizophrénie. L'étude de leur évolution au cours du vieillissement est très hétérogène sur le plan méthodologique. Une proportion importante de patients schizophrènes développerait une démence à partir de l'âge moyen. Bien que de nombreuses études aient évalué les dysfonctionnements cognitifs chez les patients atteints de chizophrénie, très peu se sont focalisées sur le diagnostic de démence. Les catégories et causes de démences ne sont pas univoques et très peu étudiées. Les objectifs de cette étude étaient de diagnostiquer la démence dans une cohorte de patients schizophrènes d'âge moyen, et de caractériser les types de démence. Méthodes : quatre-vingt seize patients schizophrènes (46 patients hospitalisés ou institutionnalisés et 50 patients ambulatoires), âgés de 50 à 70 ans, ont consenti à une évaluation psychiatrique, neurologique, neuropsychologique à l'inclusion et après un suivi à 20 mois. La procédure en trois étapes était la suivante : (1) établir le diagnostic de démence : selon les critères du DSM-IV, la démence a été diagnostiquée chez les patients présentant une dégradation cognitive et de l'autonomie, évaluées à l'aide des échelles Mattis Dementia Rating et Activities of Daily Living (ADL). (2) caractériser la démence : cette étape reposait sur l'imagerie cérébrale, la topographie de la perfusion cérébrale par 99mTc-ECD-SPECT et les résultats biologiques, incluant le dosage des biomarqueurs du LCR de la maladie d'Alzheimer. (3) rechercher des déterminants génétiques : des analyses génétiques spécifiques adaptées au type de démence ont été réalisées. Résultats : Quatorze patients ont reçu un diagnostic de démence. Quatre ont été diagnostiqués avec une Démence Fronto-Temporale, variant comportemental (DFTcp : trois cas probables, un possible), deux avec une maladie d'Alzheimer probable (dont un porteur d'un génotype APOE44), deux avec une démence vasculaire probable, incluant un dû à un CADASIL (Cerebral Autosomal Dominant Arteriopathy with Subcortical Infarcts and Leukoencephalopathy), et un avec une maladie inflammatoire du SNC. Discussion et conclusion : Le diagnostic de démence chez les patients schizophrènes d'âge moyen est possible, en utilisant une procédure en plusieurs étapes. Plusieurs cas sont probablement incidents, comme une maladie d'Alzheimer associée à un génotype APOE44, ou un CADASIL. La démence vasculaire pourrait être liée au cours la schizophrénie ou à son traitement. Une maladie inflammatoire du SNC pourrait être causale à la fois d'une schizophrénie et d'une démence. Le diagnostic le plus fréquent, la DFTcp, pourrait refléter un processus évolutif neurodégénératif chez certains patients schizophrènes.
Fichier principal
Vignette du fichier
Nicolas_Gael.pdf (31.02 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00758418 , version 1 (28-11-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00758418 , version 1

Cite

Gaël Nicolas. Diagnostic et caractérisation de la démence dans une cohorte de patients schizophrènes d'âge moyen. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00758418⟩
858 View
1958 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More