Étude de la motivation au sevrage tabagique d'une population dans la grande précarité - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Étude de la motivation au sevrage tabagique d'une population dans la grande précarité

Abstract

INTRODUCTION: Disadvantaged social groups are more likely to smoke and the negative effects of tobacco on their health are more important. This study aimed to research the motivation to quit smoking among disadvantaged people. METHODS: Adult smokers, attending social support structures in two French tows were asked to answer a questionnaire. The motivation to quit smoking was assessed using a questionnaire called Q-MAT in French and a numerical scale. The constituent factors of motivation were also analysed. RESULTS: The study count 94 subjects. 73,4% where males; 70% where homeless. 50% had a strong dependance to tobacco. According to the "Q-MAT", 13.8% were highly motivated to quit smoking, 17% moderately and 69.2% insufficiently. The numerical scale ranked a third of the subjects in each of the three categories. Other findings: To be a women was associeted with a stronger motivation to stop smoking. Alcohol consumption was associeted with reduced motivation. Stress management was the most cited raison for smoking. CONCLUSION: The "Q-MAT" shows a relatively low motivation to quit. This was most likely due to the necessity for the subjects to project themselves into the future. This is known to be a difficult issue in those populations. The subject population's desire to quit was similar to the general population. The identification of the best solutions to assist these people remains an open question. Cessations programms should probably take into acound stress management and future prospects to be more efficient.
Introduction : Les populations précaires fument plus que la population générale et les conséquences négatives du tabagisme sur leur santé sont plus importantes. Le but de ce travail était d'étudier la motivation au sevrage tabagique des grands précaires. Méthode : Un questionnaire était proposé aux personnes adultes, fumeuses, fréquentant des structures d'aide sociale à Annecy et Grenoble. La motivation était évaluée à l'aide du Questionnaire de Motivation à l'Arrêt du Tabac (Q-MAT) et d'une échelle numérique. Les facteurs constitutifs de la motivation étaient également recherchés. Résultats : L'enquête a porté sur 94 sujets. 73,4% étaient des hommes et 70% étaient sans domicile. 50% présentaient une dépendance forte au tabac. Selon le Q-MAT, 13,8% étaient très motivés pour arrêter de fumer, 17% moyennement et 69,2% insuffisamment. L'évaluation par l'échelle numérique classait un tiers des personnes dans chaque catégorie. Les femmes présentaient une motivation plus forte au sevrage tabagique. La consommation d'alcool était associée à une motivation plus faible. Le facteur motivant la consommation de tabac le plus cité était la gestion du stress. Conclusion : Le Q-MAT a montré une motivation assez faible au sevrage tabagique chez les personnes précaires, probablement à cause de la projection dans le futur qu'il nécessite. La population étudiée avait autant envie d'arrêter de fumer que la population générale. Un travail sur les projets d'avenir et sur le stress semblait utile dans la prise en charge globale du tabagisme des populations précaires. Le budget, le prix des cigarettes ou le remboursement des patchs étaient des éléments secondaires.
Fichier principal
Vignette du fichier
2012GRE15134_martens_sandra_1_D_.pdf (819.67 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00766042 , version 1 (17-12-2012)

Identifiers

Cite

Sandra Martens. Étude de la motivation au sevrage tabagique d'une population dans la grande précarité. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00766042⟩
295 View
1671 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More