Les vases en pierres dures, XVIe-XVIIIe siècles - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Les vases en pierres dures, XVIe-XVIIIe siècles

Abstract

"Nothing marks more magnificence of great princes that their superb palaces and precious furniture which decorate them" said Louis XIV. The remarkable collection of gems of Louis XIV, today preserved in Louvre museum, comprised about thousand vases in colored stones or in rocks' crystal. Gathered like princes of the Renaissance, its brilliance served prestige of the monarch with dignity. But the collection of vases in hard stones of the Louvre was however enriched with others acquisitions, as beautiful. But these vases were less studied than these of Louis XIV. That's why, this master's thesis intends to study about thirty vases in hard stone, preserved in Louvre museum and in Nissim de Camondo museum, which didn't belonged to Louis XIVs' collection.
This master's thesis of researches in Art History is divided in two volumes. The first volume comprises the text, the second volume is the catalogue. Vases of catalogue have been made in Italy and in France, from the second half of the XVI century to the XVIII century. Hard stones were used from Antiquity for many ornaments and objects. In different forms, most of vases in catalogue are in porphyry and rocks' crystal. The others are in agate, jaspe and hard wood. Engraved or not, these vases are sometimes mounted with gold, silver or bronze. This study presents an analysis of the stylistic evolution of forms, ornaments and materials, from Renaissance to the XVIII century.
The first examples of vases in hard stones date back to Antiquity. But because of destructions and reusing, the ancient examples we know are quite rare. The medieval period produced also vases in hard stones, but it was during the Renaissance that these creations knew a renewed of success. Although some prototypes circulated in Europe, creating different influences, each model is almost unique. Italy, France, and country of Eastern Europe, specialized in these realizations aimed at well-do-to and cultured people.
So, objects studied in this master's thesis are representative of vases created in France and Italy during almost three centuries. Hypothesis suggested lean on researches first leaded by great specialists of these different subjects, like Daniel Alcouffe, Philippe Malgouyres, Ernest Babelon or Pierre Verlet.
"Il n'y a rien qui marque davantage la magnificence des grands Princes que leurs superbes palais et les meubles précieux dont ils sont ornez" disait Louis XIV. Sa remarquable collection de gemmes, aujourd'hui conservée au Louvre, comprenait plus de mille vases en pierres de couleurs ou cristal de roche. Assemblée à l'image des princes de la Renaissance, sa somptuosité servait dignement son prestige. Mais la collection de vases en pierres dures du musée du Louvre fut toutefois embellie et enrichie par d'autres acquisitions du même type, non moins magnifiques. Ces vases ont pourtant été moins étudiés que ceux de Louis XIV. C'est pourquoi, le présent mémoire se propose d'étudier une trentaine de vases en pierres dures, conservés au musée du Louvre et au musée Nissim de Camondo, et n'ayant pas fait partie de la vaste collection du roi Soleil.
Ce mémoire de Master 1 de recherches en Histoire de l'art se divise en deux volumes. Le premier volume comprend le texte, le second volume est le catalogue. Les vases du catalogue ont été réalisés en Italie et en France, et leurs créations s'échelonnent de la seconde moitié du XVIe siècle au XVIIIe siècle. Utilisées pour toutes sortes d'ornements et d'objets, les pierres dures étaient exploitées dès l'Antiquité. De formes diverses, la plupart des vases du catalogue sont en porphyre et en cristal de roche, les autres sont en agate, en jaspe et en bois silicifié. Gravés ou non, ces vases sont parfois rehaussés d'une monture en or émaillé, argent, ou bronze doré. Ils font l'objet d'une étude de l'évolution stylistique des formes et des décors, des montures et des matériaux, depuis la Renaissance jusqu'au XVIIIe siècle.
Les premiers vases de pierres dures datent de l'Antiquité. Mais à cause des destructions et des remplois, les spécimens antiques parvenus jusqu'à nous sont assez rares. La période médiévale en produisit également, mais c'est à partir de la Renaissance que ce type de créations eut un regain de succès. Bien que des prototypes aient circulé à travers l'Europe entière, entraînant ainsi différentes influences, chaque modèle reste à peu près unique. L'Italie, la France, mais aussi les pays de l'Est se spécialisèrent dans ces réalisations s'adressant à une clientèle aisée et cultivée. Les objets étudiés dans ce mémoire sont donc représentatifs des vases créés en France et en Italie durant près de trois siècles. Les hypothèses proposées s'appuient sur les recherches préalablement menées par les grands spécialistes de ces différents sujets, parmi lesquels Daniel Alcouffe, Philippe Malgouyres, Ernest Babelon ou encore Pierre Verlet.
Fichier principal
Vignette du fichier
Plotard_Marie-Elisabeth_-_Les_vases_en_pierres_dures_16e-18e_siecles_2.pdf (4.4 Mo) Télécharger le fichier
Plotard_Marie-Elisabeth_-_Les_vases_en_pierres_dures_16e-18e_siecles_1.pdf (1.61 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00778434 , version 1 (20-01-2013)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00778434 , version 1

Cite

Marie-Élisabeth Plotard. Les vases en pierres dures, XVIe-XVIIIe siècles. Art et histoire de l'art. 2012. ⟨dumas-00778434⟩
575 View
3859 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More