Évaluation du risque hémorragique des personnes âgées de plus de 75 ans sous anti-vitamine K, ayant reçu une éducation thérapeutique - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Évaluation du risque hémorragique des personnes âgées de plus de 75 ans sous anti-vitamine K, ayant reçu une éducation thérapeutique

Claire Soave
  • Function : Author
  • PersonId : 937072

Abstract

Introduction: Bleeding is the main complication of anti-vitamin K treatments and particularly for elderly patients for whom risk assessment is complex. The aim of this study is to assess and compare the effectiveness of HAS-BLED and ATRIA scores in predicting bleeding risk for patients over 75. Secondarily, we sought intrinsic and extrinsic factors to the elderly patient having an influence on this risk. Methods: we have carried out a case-control study on 208 patients, 52 cases matching to 156 control patients. These patients, who had been identified during the SCORE study, participated in a therapeutic education programme between May 2009 and May 2010 in four Isère hospitals and were followed for 1 year. The major endpoints, which were collected prospectively, were the occurrence of a major or clinically relevant bleeding event. Results: According to ROC curves, the ATRIA score performed best compared to HAS-BLED in predicting all bleeding events (c-index = 0.59 versus 0.56 respectively) and major bleeding events (c-index = 0.64 against 0.61 respectively). In a multivariate analysis, were associated with an increased risk of bleeding: anemia (OR = 2.6, 95% CI 1.34 to 5.23, p = 0.005), the use of selective serotonin reuptake inhibitors (SSRI) (OR = 2.8, 95% CI 1.08 to 7.47, p = 0.034) and therapy management by the patient's family (OR = 2.8, 95% CI 1.28 to 6.15; p = 0.01). Conclusions: The ATRIA score showed superior performance in predicting bleeding risk and in particular major bleeding risk, for patients over 75 years. It was also improved by taking into account the use of SSRI and treatment management by the patient's family.
Introduction : L'hémorragie est la principale complication du traitement anti-vitamine K et concerne particulièrement les patients âgés, pour lesquels l'évaluation de ce risque est complexe. L'objectif de l'étude était d'évaluer et comparer l'efficacité des scores HAS-BLED et ATRIA dans la prédiction du risque hémorragique des patients de plus de 75 ans. Secondairement, nous avons recherchés des facteurs intrinsèques et extrinsèques au sujet âgé influençant ce risque. Méthode : 208 patients ont été inclus dans une étude cas-témoins : 52 cas appariés à 156 témoins. Ces patients, issus de l'étude SCORE, avaient été inclus lors d'une éducation thérapeutique de mai 2009 à mai 2010 dans 4 centres hospitaliers de l'Isère, et suivis à 3 mois et à 1 an. Le critère de jugement principal, recueilli de manière prospective, était la survenue d'un évènement hémorragique grave ou cliniquement relevant. Résultat : Selon les courbes ROC, le score ATRIA était plus performant que HAS-BLED pour prédire l'ensemble des hémorragies (c-index respectifs= 0.59 versus 0.56) comme les hémorragies graves (c-index respectifs= 0.64 contre 0.61). En analyse multi-variée, étaient associés à une augmentation du risque hémorragique : l'anémie (OR=2.6; IC à 95% 1.34 à 5.23; p=0.005), la consommation d'inhibiteur de la recapture de la sérotonine (IRS) (OR=2.8; IC 95% 1.08 à 7.47; p=0.034) et la gestion du traitement par la famille (OR=2.8; IC 95% 1.28 à 6.15; p=0.01). Conclusion : Le score ATRIA était plus performant dans la prédiction du risque de l'ensemble des hémorragies et des plus graves, et il était amélioré par la prise en compte de la consommation d'IRS et de la gestion du traitement par la famille.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013GRE15003_lebelhomme_audrey_et_soave_claire_1_D_.pdf (1.33 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00789663 , version 1 (18-02-2013)

Identifiers

Cite

Audrey Lebelhomme, Claire Soave. Évaluation du risque hémorragique des personnes âgées de plus de 75 ans sous anti-vitamine K, ayant reçu une éducation thérapeutique. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00789663⟩
234 View
2476 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More