The revolution of biofuels, at what price? A case study on the programs for indian biodiesel and brazilian bioethanol - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2008

The revolution of biofuels, at what price? A case study on the programs for indian biodiesel and brazilian bioethanol

Abstract

Since the beginning of the 2000s, the world has witnessed a craze for biofuels, as fossil fuel prices started to dangerously skyrocket. In this paper we analyse two major biofuel programs that will provide the reader with an overview of the issues at stake in current production of crop-based fuels. On the one hand, it will be analysed the Brazilian bioethanol program - whose inception dates back to 1975, the period when the world experienced its tirst oil crisis - and on the other hand its Indian biodiesel counterpart, created in 2003 as a response to current oil prices surge. Both programs had a common economic "raison d'être", as their main purpose was to curb national dependence on oil fuels, whereas concerns in the social and environmental fields have been subsidiary. The comparison between both programs will stress the extent to which classic (economic) but also more recent (environmental and social) world concerns have been addressed. At a moment when the debate on food security has reached its height, we will focus our analysis on the sustainability of both biofuel programs. To do so, this paper will analyse recent political discourses and national strategies in order to apprehend the underlying logic of both projects ; one can easily draw the conclusion that economic concerns very often prevailed in biofuel strategies, with little attention being paid to the potential impacts of the program on the society and on the environment - even though India's choice to grow jatropha as the main feedstock for its biofuel program relied on hopes that it would avoid conflict between fuel and foodstuff production. The comparison between both programs will also allow us to sketch a set of good management practices to be undertaken in the field of biofuels, which we will draw on from the analysis of the Brazilian "success story" and from its public policy choices. In the light of tbis experience, the Indian case can be regarded as a counter-example, but it highlights the difficulties that many biofuel newcomers will have to face. Good management is not the only key for a sustainable biofuel program, as social and environmental aspects (cf. land-availability, protection of forests) must be taken into account according to the specificities of each country.
Depuis le début des années 2000, les biocarburants ont suscité dans le monde un grand intérêt, à un moment où les prix du pétrole ont commencé à sérieusement flamber. Dans ce mémoire, nous analyserons deux exemples de programmes nationaux que nous estimons représentatifs dans le domaine des biocarburants, afin de fournir au lecteur une vue d'ensemble des principaux enjeux existant autour de la production des biocarburants. D'une part, on analysera le programme d'éthanol Brésilien - créé en 1975, comme une réponse au premier choc pétrolier - et d'autre part, on s'attardera également sur le projet de biodiesel indien, crée en 2003 avec l'intention de répondre à la hausse préoccupante du prix du pétrole. Les deux programmes ont eu une même raison d'être, à savoir l'intention de fléchir la dépendance de chaque pays vis-à-vis de l'or noir. Cependant, en même temps, on pourra déplorer le peu d'attention portée sur les impacts directs que ces projets peuvent causer sur l'environnent et sur la société dans son ensemble (bien qu'on puisse avancer que l'intérêt indien pour le biodiesel de jatropha soit une réponse aux inquiétudes liées à un potentiel conflit entre la culture de biocarburants et celle d'aliments). Ainsi, la comparaison entre les deux programmes nous permettra de mieux savoir comment la production de biocarburants a visé à répondre à des préoccupations classiques (tournées vers l'économique) mais aussi à des enjeux plus contemporains (réchauffement climatique, exploitation humaine). À un moment où le débat sur la sécurité alimentaire mondiale atteint son paroxysme, nous allons axer notre analyse sur la soutenabilité des deux programmes de biocarburant. Pour ce faire, nous analyserons les discours politiques et les stratégies nationales afin de mieux appréhender les logiques qui sous-tendent les deux projets ; on pourra facilement tirer la conclusion que les préoccupations économiques ont prévalu, parfois sans même qu'une évaluation préalable des possibles impacts sur l'environnement et sur les hommes ne soit faite. La comparaison entre les deux programmes nous permettra également d'esquisser une série de bonnes pratiques de management qui pourraient être suivies dans le domaine des biocarburants ; le cas brésilien nous servira ici de référence, alors que le cas indien aura l'intérêt de souligner les possibles problèmes auxquels certains pays novices pourront se trouver confrontés. Mais une bonne gestion n'est pas le seul indicateur qui nous permettrait d'analyser la soutenabilité d'un programme de biocarburant, vu que des aspects sociaux et environnementaux (cf. disponibilité de terres arables, protection des forêts) sont aussi à être pris en compte selon les spécificités de chaque pays.
Fichier principal
Vignette du fichier
Juca_Donizeth_Diego_2008.pdf (3.35 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00809717 , version 1 (09-04-2013)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00809717 , version 1

Cite

Diego Juca Donizeth. The revolution of biofuels, at what price? A case study on the programs for indian biodiesel and brazilian bioethanol. Political science. 2008. ⟨dumas-00809717⟩
124 View
28 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More