Amélioration de la survie globale des patients porteurs de cancer du rein métastatique grâce aux thérapies ciblées‎ : revue monocentrique depuis 2000 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Amélioration de la survie globale des patients porteurs de cancer du rein métastatique grâce aux thérapies ciblées‎ : revue monocentrique depuis 2000

Abstract

Introduction: Anti-angiogenic treatment had radically modified therapeutic strategy in metastatic renal cell carcinoma (mRCC). This study is aimed to determine the overall survival (OS) improvement in clinical practice. Patients and methods: Retrospective, monocentric and non-interventional study in mRCC diagnosed since 2000 with 2 cohorts of patients determined according to the first line treatment (targeted therapy or others treatment). Results: Between 1 January 2000 and 31 December 2010, 98 patients were included. The 2 cohorts were balanced with regard to baseline disease and demographic characteristics in particular for prognosis profiles distribution. As first line, 58 patients received targeted therapy whose 21% were treated by bevacizumab, 71% by sunitinib and 8% by temsirolimus. In non-targeted therapy cohort (n=40), 37.5% were treated by cytokines, 15% by cytotoxic chemotherapy or hormonal therapy. Patients treated with targeted therapy had a significantly longer median OS (30 months vs 13 months; p < .003, log-rank test). The Hazard Ratio (HR) of death at 3 years was 0.53 (95% Confidence Interval, 0.33-0.85; p=.008, log-rank test). When adjusted to the prognosis profile, the HR of death was 0.43 (95%CI, 0.27-0.71). Conclusions: This retrospective study demonstrated the improvement of OS due to targeted treatments, for all prognostic risk groups. This result supported the complete change of care of mRCC patients with extension of therapeutic indications and efficient therapeutic lines.
Contexte : les thérapies ciblées ont radicalement modifié la prise en charge thérapeutique des patients atteints de cancer du rein métastatique. Le but de ce travail est de déterminer dans la pratique clinique quotidienne l'impact de ces nouvelles thérapies sur la survie globale. Méthodes : Étude rétrospective, mono-centrique, non interventionnelle incluant les cancers du rein métastatiques à cellules claires diagnostiqués depuis 2000 sur le Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble. Les 2 cohortes ont été déterminées en fonction de la première ligne thérapeutique reçue (thérapies ciblées ou autres traitements). Résultats : Quatre-vingt dix-huit patients ont été inclus entre le 1er janvier 2000 et le 31 décembre 2010. Les 2 cohortes étaient comparables, en particulier la distribution des profils pronostiques. En première ligne, 58 patients ont reçu une thérapie ciblée dont 21% ont été traités par bevacizumab, 71% par sunitinib et 8% par temsirolimus. Dans l'autre cohorte (n=40), 37,5% des patients ont reçu des cytokines, 15% une chimiothérapie cytotoxique ou une hormonothérapie. La médiane de survie globale des patients traités par thérapie ciblée est significativement augmentée (30 mois contre 13 mois; p < .003, log-rank test). Le Hazard Ratio (HR) de décès à 3 ans est de 0.53 (intervalle de confiance 95%, 0.33-0.85; p=.008, log-rank test). Le HR de décès à 3 ans ajusté sur le profil pronostique est de 0.43 (IC95%,0.27-0.71). Conclusion : Cette étude rétrospective objective l'amélioration de survie globale des patients atteints de cancer du rein métastatique, quel que soit le groupe pronostique, grâce à l'apport des thérapies ciblées.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013GRE15019_tadj_melanie_1_D_.pdf (2.64 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00824923 , version 1 (22-05-2013)

Identifiers

Cite

Mélanie Tadj. Amélioration de la survie globale des patients porteurs de cancer du rein métastatique grâce aux thérapies ciblées‎ : revue monocentrique depuis 2000. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00824923⟩
160 View
210 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More