Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Acidose lactique et metformine : étude cas-témoin appariée et régression logistique conditionnelle au CHU de Grenoble entre 2008 et 2011

Résumé : La metformine est le 1er antidiabétique oral recommandé dans le diabète de type 2. Sa complication la plus redoutée est l'acidose lactique (AL). Bien qu'exceptionnelle, l'AL est à l'origine de nombreuses restrictions d'emploi et contre-indications. L'objectif de ce travail est d'évaluer l'association entre la metformine et la survenue d'une AL chez des patients diabétiques de type 2 et de préciser l'importance relative de ses facteurs de risque. Dans cette étude cas-témoin appariée, tous les cas d'AL survenus au CHU de Grenoble entre 2008 et 2011 (pH < 7,35 et lactates > 5 mmol/l) ont été appariés à 2 témoins diabétiques. Les antécédents, médicaments néphrotoxiques et évènements cliniques intercurrents ont été collectés dans le dossier médical. Nous avons réalisé une régression logistique conditionnelle afin d'identifier les facteurs de risque significatifs. Notre étude comprend 302 cas et 604 témoins. Les facteurs de risques significativement associés à la survenue d'une AL chez les patients diabétiques sont l'insuffisance rénale aiguë IRA (OR = 9,58, IC95% = [5,24 - 17,47], p<0,001), l'insuffisance respiratoire aiguë (OR = 9,34, IC95% = [4,76 - 18,32], p<0,001), le sepsis (OR = 8,28, IC95% = [4,28 - 15,99], p<0,001), l'insuffisance hépatocellulaire (OR = 6,51, IC95% = [2,78 - 15,25], p < 0,001) et la décompensation cardiaque aiguë (OR = 3,55, IC95% = [1,84 - 6,84], p < 0,001). La metformine n'est pas considérée comme un facteur de risque significatif (OR = 1,27, IC95% = [0,73 - 2,22], p = 0,390). Il existe une interaction entre la metformine et l'IRA : la metformine augmente significativement le risque d'AL (OR = 1,79, IC95% = [1,09 - 2,93], p = 0,020) en cas d'IRA. Notre modèle permet de quantifier l'importance relative des facteurs de risque de survenue d'AL, dont la metformine. Nos résultats sont en accord avec ce qui est décrit dans la littérature. L'AL survient le plus souvent en présence d'une maladie aiguë chez le patient diabétique de type 2. Les antécédents du patient semblent jouer un rôle modéré dans la survenue d'une acidose, à part l'insuffisance hépatocellulaire. Les situations à risque d'atteinte rénale aiguë (déshydratation, introduction de médicaments néphrotoxiques, bas débit...) nécessitent un suivi étroit des patients traités par metformine.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [35 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00828918
Contributor : Jean-Hugues Morneau <>
Submitted on : Friday, May 31, 2013 - 5:29:42 PM
Last modification on : Tuesday, May 11, 2021 - 11:36:16 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, April 4, 2017 - 2:50:01 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00828918, version 1

Citation

Marion Lepelley. Acidose lactique et metformine : étude cas-témoin appariée et régression logistique conditionnelle au CHU de Grenoble entre 2008 et 2011. Sciences pharmaceutiques. 2013. ⟨dumas-00828918⟩

Share

Metrics

Record views

339

Files downloads

3608