Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

La réhabilitation du grand ensemble d'Orly-Choisy-le-Roi : un laboratoire de la politique de la ville ? (1965-1993)

Résumé : Dès son élection à la tête de la municipalité d'Orly en 1965, Gaston Viens (maire communiste) prend conscience de la scission de sa commune : d'un côté un très grand ensemble de plus de 5000 logements réparti sur les communes de Choisy-le-Roi (20%) et Orly (80%) et de l'autre un vieux village. Dans le cadre de sa politique locale "Créer la Ville" initiée à la fin des années 1960, la rénovation précoce de la cité de transit Les Tilleuls (fin 1960) puis l'engagement fort des deux municipalités dans le programme Habitat et Vie Sociale (1977) en vue d'une rénovation complète du grand ensemble et sa désignation comme îlot sensible national en 1981 ont fait de cette rénovation d'envergure un laboratoire de la politique de la ville naissante. Cette étude menée sur une période d'environ trente ans (1965-1993), à travers l'exemple d'un grand ensemble et des villes associées, met en évidence deux périodes. La première s'étendant de 1965 à 1980 se caractérise par l'élaboration d'une politique autonome des municipalités visant à la fois à répondre aux besoins des habitants vis-à-vis des équipements, à faciliter les rencontres entre les divers quartiers et à assurer la continuité urbaine entre les quartiers. Dans une deuxième période (1980-1993), les deux villes se sont positionnées comme expérimentatrices des politiques urbaines naissantes. Ces deux périodes mettent en évidence les réussites et les échecs d'une politique locale et des politiques publiques nationales en cours de création. Si les rénovations sur l'habitat et les extérieurs ainsi que les actions sur la petite enfance sont une réussite, les initiatives engagées pour lutter contre la délinquance ou le taux de chômage des jeunes ont des résultats mitigés. L'installation en décembre 1990 d'un Ministère de la Ville a pour mission de promouvoir et de développer une politique de la ville visant à mieux intégrer les quartiers dans la ville. C'est le résultat d'un processus de vingt ans qui s'est enrichi au fil du temps par des expériences innovantes de quelques collectivités territoriales mais aussi par des expérimentations sur le terrain de nouveaux programmes d'État comme H.V.S., D.S.Q. ou Banlieue 89. Choisy-le-Roi et Orly, tant par leur démarche sur le grand ensemble que par leur approche globale visant à faire d'Orly un canton, une commune et une ville unie, sont des acteurs importants dans l'élaboration de la politique de la ville naissante. Sur la période 1965-1993, les communes de Choisy-le-Roi et d'Orly sont des laboratoires de la politique de la ville telle qu'elle est vue au début des années 1990.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00841582
Contributor : Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Ufr Histoire <>
Submitted on : Friday, July 5, 2013 - 11:03:27 AM
Last modification on : Tuesday, January 19, 2021 - 11:12:14 AM
Long-term archiving on: : Sunday, October 6, 2013 - 4:13:20 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00841582, version 1

Citation

Élise Derrien. La réhabilitation du grand ensemble d'Orly-Choisy-le-Roi : un laboratoire de la politique de la ville ? (1965-1993). Histoire. 2013. ⟨dumas-00841582⟩

Share

Metrics

Record views

834

Files downloads

3789