Étude rétrospective sur l'efficacité et la tolérance de l'ivermectine per os chez 27 nourrissons atteints de gale récalcitrante - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Étude rétrospective sur l'efficacité et la tolérance de l'ivermectine per os chez 27 nourrissons atteints de gale récalcitrante

Abstract

La gale est en nette recrudescence depuis plusieurs années et atteint particulièrement les nourrissons. L'ivermectine per os n'est pas autorisée chez l'enfant pesant moins de 15 kg car sa sécurité d'emploi n'a pas été établie. Nous rapportons les observations de 27 nourrissons qui ont reçu un traitement par ivermectine par os pour une gale récalcitrante ou récidivante malgré tous les topiques employés. L'objectif principal de cette étude était d'étudier l'efficacité et les effets secondaires de la molécule dans cette série. Matériel et Méthode : Il s'agissait d'une étude rétrospective réalisée dans le service de Dermatologie du CHU de Rouen entre le 1er janvier 2009 et le 1er mars 2013. 27 enfants de moins de 15 kg recevaient un traitement par ivermectine à J0 et J14 à 200 μg/kg, après la réalisation d'au moins deux traitements topiques sans succès, après information éclairée des parents. Les enfants étaient examinés un mois plus tard en consultation et les parents étaient interrogés sur la survenue d'effets indésirables avec la molécule. Les parents étaient rappelés trois mois après le traitement, pour vérifier qu'aucun autre effet indésirable n'était survenu. Résultats : Le taux de guérison était de 70,3% (19 sur 27) après le 1er mois. Tous les enfants avaient ingéré correctement la molécule. Les effets indésirables constatés étaient transitoires et bénins (vomissement, majoration de l'eczéma, xérose cutanée, majoration du prurit, agitation). Discussion : Cette étude montre l'efficacité de l'ivermectine chez le nourrisson et l'absence de survenue d'effet indésirable neurologique grave dans cette petite série. Une revue de la littérature incite à penser que la toxicité neurologique de l'ivermectine chez le nourrisson ne devrait pas être différente de celle de l'adulte. Mais ces données nécessitent de réaliser davantage d'études chez le nourrisson avant de conclure à une innocuité de la molécule.
Fichier principal
Vignette du fichier
Becourt_Celine.pdf (1.42 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00845764 , version 1 (17-07-2013)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00845764 , version 1

Cite

Céline Bécourt. Étude rétrospective sur l'efficacité et la tolérance de l'ivermectine per os chez 27 nourrissons atteints de gale récalcitrante. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00845764⟩
371 View
2912 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More