Le derme artificiel dans la reconstruction cutanée‎ : Matriderm® et Integra®‎ - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Le derme artificiel dans la reconstruction cutanée‎ : Matriderm® et Integra®‎

Abstract

Le traitement des brûlures importantes ou les pertes de substances profondes a énormément évolué grâce à l'apparition, depuis une dizaine d'années, des dermes artificiels plus connus sous le nom de Matriderm®ou Integra®. Après une brève description anatomique de la peau, on s'attachera à présenter les différents dermes artificiels et les bases physiologiques de leur fonctionnement. Puis, leur utilisation sera illustrée au travers de 2 cas cliniques. Ces équivalents dermiques disposés avant une greffe de peau mince en une ou deux étapes ont permis la cicatrisation de plaies ou brûlures pour lesquelles des sites donneurs de greffe pouvaient manquer formant, dans un premier temps, une membrane isolante contre l'extérieur. La matrice adhère rapidement au site receveur et active la cicatrisation. Le derme peut s'appliquer sur des zones anatomiques complexes telles que les tendons ou les articulations. La peau obtenue est souple, sans rétraction, n'invalidant pas le patient. La qualité esthétique est excellente, les résultats cutométriques, c'est-à-dire l'élasticité, la déformation élastique, la récupération élastique et la viscoélasticité des personnes traitées par ce derme, et le résultat cutométrique des personnes ayant une peau saine sont semblables.
Fichier principal
Vignette du fichier
Olbrdad_Touria.pdf (16.22 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00846581 , version 1 (23-05-2014)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00846581 , version 1

Cite

Touria Olbrdad. Le derme artificiel dans la reconstruction cutanée‎ : Matriderm® et Integra®‎. Sciences pharmaceutiques. 2013. ⟨dumas-00846581⟩
3269 View
11170 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More