Lavandula angustifolia M., Lavandula latifolia M., Lavandula x intermedia E.‎ : études botaniques, chimiques et thérapeutiques - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Lavandula angustifolia M., Lavandula latifolia M., Lavandula x intermedia E.‎ : études botaniques, chimiques et thérapeutiques

Abstract

Among the seven subfamilies of Lamiaceae (over 6,900 species), that of Népétoïdées includes the genus Lavandula. Three medicinal plants belong to this genus: True Lavender (Lavandula angustifolia), the Spike lavender (L. spica) and Lavender (L. x intermedia). These plants, growing at different altitudes depending on the species, are sub-shrubs whose branches flower stem is quadrangular, the flowers blue-purple with corolla bilabiate are grouped spike loose or tight. The essential oil is extracted from the flowering tops, this essence is contained in the secretory cells, especially present at the level of chalices. Its chemical composition, rich in terpenes which linalool and linalyl acetate, gives this plant multiple pharmacological activities: sedative, anxiolytic, immunomodulatory, anti-infective, anti-cancer, anti-androgenic, cholagogue, antispasmodic, antiplatelet, cardioprotective. The botanical aspect of Lavandula genus, production and chemical composition of the essential oil are discussed in this paper as well as therapeutic interest, toxicity and medicines and food supplements containing Lavender.
Parmi les sept sous-familles des Lamiacées (plus de 6900 espèces), celle des Népétoïdées comprend le genre Lavandula. Trois plantes médicinales appartiennent à ce genre : la Lavande vraie (Lavandula angustifolia), la Lavande aspic (L. spica) et le Lavandin (L. x intermedia). Ces plantes, poussant à des altitudes différentes en fonction de l'espèce, sont des sous-arbrisseaux dont les rameaux fleuris de la tige sont quadrangulaires ; les fleurs bleues-violacées à corolle bilabiée sont groupées en épi lâche ou serré. L'huile essentielle est extraite des sommités fleuries ; cette essence est contenue dans des cellules sécrétrices, présentes surtout au niveau des calices. Sa composition chimique, riche en terpènes dont le linalol et l'acétate de linalyle, donne à cette plante de multiples activités pharmacologiques : sédative, anxiolytique, immunomodulatrice, anti-infectieuse, anticancéreuse, anti-androgénique, cholagogue, antispasmodique, antiagrégant plaquettaire, protectrice vis-à-vis des maladies cardiovasculaires. L'aspect botanique du genre Lavandula, la fabrication et la composition chimique de l'huile essentielle sont abordés dans ce mémoire ainsi que les intérêts thérapeutiques, la toxicité et les médicaments et compléments alimentaires à base de Lavande.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013GRE17038_belmont_maud_1_D_.pdf (5.63 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00858644 , version 1 (05-09-2013)

Identifiers

Cite

Maud Belmont. Lavandula angustifolia M., Lavandula latifolia M., Lavandula x intermedia E.‎ : études botaniques, chimiques et thérapeutiques. Sciences pharmaceutiques. 2013. ⟨dumas-00858644⟩
993 View
12082 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More