Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Place de la thérapie cognitivo comportementale dans la prise en charge des patients lombalgiques chroniques en soins primaires : enquête auprès d'un échantillon de 105 médecins généralistes Haut Normands

Résumé : La lombalgie est une des pathologies les plus fréquentes dans les pays industrialisés et les médecins généralistes sont souvent les premiers acteurs de soins pour ces patients. La lombalgie chronique est définie comme une douleur fixée de la région lombaire évoluant depuis plus de 3 mois. La lombalgie chronique pose un important problème socio-économique du fait des multiples actes médicaux et paramédicaux et des nombreux arrêts de travail qu'elle engendre. La lombalgie chronique s'accompagne d'un déconditionnement physique et fréquemment d'une désocialisation progressive. Il est désormais admis que la prise en charge de la lombalgie chronique nécessite une évaluation globale selon le modèle bio-psycho-social qui intègre les composantes médicales, fonctionnelles, émotionnelles et socio-professionnelles des patients. La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est utilisée dans la prise en charge de la lombalgie chronique depuis de nombreuses années, notamment dans les pays anglo-saxons et du nord de l'Europe. Son efficacité est documentée dans la littérature et fait l'objet de nombreuses recommandations internationales. Elle s'aide de stratégies multidisciplinaires et associe un travail cognitif (sur les pensées et les croyances) mais aussi un travail sur les comportements (d'évitement et de repli). Notre étude a pour but d'évaluer la place de la thérapie cognitivo-comportementale dans la prise en charge des patients lombalgiques chroniques en médecine générale. Nous avons mené une étude épidémiologique descriptive auprès de 105 médecins généralistes hauts-normands interrogés par questionnaire informatique. Notre enquête a montré que, malgré les recommandations, la prescription de la TCC par les médecins généralistes reste faible. Néanmoins, environ 32% des praticiens de notre échantillon réalisaient au moins 3 axes de la TCC en consultation de médecine générale. Ces résultats démontrent un réel intérêt des médecins généralistes pour la thérapie cognitivo-comportementale. La faible utilisation de la TCC dans notre étude s'explique en partie par un manque d'informations des médecins et par un manque de temps pour introduire la TCC auprès de leurs patients. De même, le développement d'un véritable réseau de soins régional pourrait permettre aux médecins de mieux orienter leurs patients lombalgiques pour qu'ils puissent bénéficier de cette thérapie. Enfin, notre enquête a montré de façon significative que le fait de participer à des séances de formation médicale continue suscite l'intérêt des médecins généralistes hauts-normands pour la prescription de la thérapie cognitivo-comportementale chez les patients atteints de lombalgie chronique. Cet intérêt se manifeste également chez les praticiens recevant plus de 20 patients lombalgiques chroniques par mois et ceux ayant bénéficié d'une formation spécifique à la TCC mais de manière non significative. Cette enquête montre que la TCC trouve sa place en médecine générale pour la prise en charge des patients lombalgiques chroniques. Néanmoins, des efforts doivent être réalisés pour que les médecins généralistes soient davantage informés sur ce type de thérapeutiques non médicamenteuses et sur les professionnels vers qui adresser leurs patients.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [40 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00872580
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, October 15, 2013 - 9:52:38 AM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Thursday, January 16, 2014 - 3:30:25 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00872580, version 1

Citation

Marie Naban. Place de la thérapie cognitivo comportementale dans la prise en charge des patients lombalgiques chroniques en soins primaires : enquête auprès d'un échantillon de 105 médecins généralistes Haut Normands. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00872580⟩

Share

Metrics

Record views

747

Files downloads

4455