Facteurs pronostiques précoces des myocardites aigües virales de l'enfant - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Facteurs pronostiques précoces des myocardites aigües virales de l'enfant

Cécile Boulet
  • Function : Author
  • PersonId : 947022

Abstract

Objectives. To assess early predictors for favourable outcome at day 3 and further full recovery for acute viral myocarditis in children. To outline clinical features of hypokinetic cardiomyopathy and check for differences between acute and fulminant myocarditis. Methods. Retrospective inclusion of 23 patients, over a 10 years period, located in 3 cities: Lyon, Clermont-Ferrand and Grenoble. Results. 14 acute myocarditis cases and 9 fulminant myocarditis cases were reported. Digestive clinical signs were the most frequent. Cardiomegaly was detected in 74% of the cases and sinusal tachycardia in 78%. Troponin and NTProBNP were checked for median value at 0,20μg/L and 29430ng/L. Survival rate has been 87%; four patients received ECMO with 75% survival rate. Early MRI was not performed although it is helpful for pertinent diagnosis and prognosis. Positive prognosis for fulminant myocarditis wasn't shown in this study. Recovery predictors conclusion: day 0, less repolarisation troubles and lower rate of metabolic acidosis; day 1, improvement or stabilization in hemodynamic values; day 3, positive outcome issue. Positive outcome predictors at day 3 have been: more time for diagnosis, lower metabolic acidosis, combined criteria bicarbonate<20+troponin≥0,10 less frequent, higher FEVG. Conclusion. This study has shown positive outcome predictors at day 3; predictors for a full recovery at day 1 and 3, confirm the need for a quick medical care in order to recover hemodynamic status of patients together with the diagnosis.
Objectifs. Définir des facteurs pronostiques précoces d'évolution favorable à J3 et de guérison pour les myocardites aigües virales de l'enfant. Décrire des éléments diagnostiques de myocardiopathie hypokinétique et vérifier si le pronostic diffère entre les formes aigües et fulminantes. Matériels et méthodes. Inclusion rétrospective de 23 patients, sur 10 ans, dans 3 villes : Lyon, Clermont-Ferrand et Grenoble. Résultats. On a compté 14 cas de myocardite aigüe et 9 de myocardite fulminante. Le tableau clinique digestif a été le plus fréquent. Une cardiomégalie était présente dans 74% des cas, une tachycardie sinusale dans 78%. Les troponines et NTProBNP mesurés ont des valeurs médianes respectivement à 0,20μg/L et 29430ng/L. Le taux de survie a été de 87%; quatre patients ont bénéficié de l'ECMO avec un taux de survie de 75%. Il n'y a pas eu d'IRM précoce réalisée, bien qu'utile au diagnostic et au pronostic. On ne retrouve pas de différence pour le pronostic favorable des formes fulminantes. Les facteurs pronostiques de guérison ont été: à J0, moins de troubles de repolarisation et acidose métabolique moins importante; à J1, stabilisation ou amélioration des constantes hémodynamiques; à J3, évolution clinique favorable. Les facteurs pronostiques d'évolution favorable à J3 ont été: délai diagnostique plus long, acidose métabolique moins importante, critère combiné bicarbonates < 20+troponines≥0,10 moins fréquent, FEVG plus élevée. Conclusion. Cette étude a montré des critères pronostiques d'évolution favorable à J3; les critères pronostiques de guérison à J1 et J3 confirment la nécessité d'une prise charge en urgence pour restaurer l'hémodynamique du patient dès le diagnostic.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013GRE15078_boulet_cecile_1_D_.pdf (3.98 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00874364 , version 1 (17-10-2013)

Identifiers

Cite

Cécile Boulet. Facteurs pronostiques précoces des myocardites aigües virales de l'enfant. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00874364⟩
216 View
6331 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More