La stratégie scanner corps entier systématique‎ : est-elle applicable aux traumatisés graves stables des urgences ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

La stratégie scanner corps entier systématique‎ : est-elle applicable aux traumatisés graves stables des urgences ?

Abstract

Introduction: The whole body computed tomography (CT) is usually used for early clinical assessment of major trauma patients. Its systematic implementation for multisystem trauma emergencies without signs of severity is controversial. The aim of our study was to determine whether the use of whole-body CT protocol is appropriate for this population. The main objective is to evaluate the correlation between clinical examination and CT-scan results. We also want to specify the characteristics of clinically silent lesions. Method: This retrospective observational study was conducted in Grenoble's hospital emergency department from January 2010 to December 2011. Were included conscious trauma patients without signs of vital distress who had received a whole-body CT. A doctor filled a posteriori general data forms, retrieving circumstances of trauma and clinical data contained in the medical record, as well as the results of whole-body scan. Statistical analysis was performed using Stata and Statview software. Results: 429 patients were included. The average age was 36 years (+ / -17) with 75 % men. The road accidents accounted for 52 % of injuries. The whole body CT found at least one lesion in 55% of patients. The kappa coefficient of agreement ranged from slight to moderate upon the different segments. All segments together, 103 asymptomatic lesions were found on CT. They were generally mild but led to urgent therapeutic interventions in some cases. Only three occult lesions were found in the brain. Conclusion: The frequency of asymptomatic lesion found is in favor of the systematic implementation of the whole body CT, brain scan aside, in blunt multisystem trauma emergencies.
Introduction : Le scanner corps entier est utilisé pour établir le bilan lésionnel des traumatisés graves stables. Sa réalisation systématique pour les traumatisés graves stables pauci ou asymptomatiques est controversée. Le but de notre étude est de déterminer si l'utilisation du protocole scanner corps entier est appropriée pour cette population. L'objectif principal est d'évaluer la concordance entre l'examen clinique et les résultats scannographiques. Nous souhaitons également préciser les caractéristiques des lésions muettes cliniquement. Méthode : Notre étude observationnelle rétrospective s'est déroulée aux urgences traumatologiques du Centre hospitalo-universitaire de Grenoble de janvier 2010 à décembre 2011. Étaient inclus les patients traumatisés graves stables ayant bénéficié d'un scanner corps entier. Un médecin relevait à postériori les données générales, cinétiques et cliniques contenues dans le dossier médical, ainsi que les résultats du scanner corps entier. L'analyse statistique a été réalisée à l'aide des logiciels Statview et Stata. Résultats : 429 patients ont été inclus. L'âge moyen était de 36 ans avec 75% d'hommes. Les accidents de la voie publique représentaient 52% des traumatismes. Le scanner corps entier retrouvait au moins une lésion pour 55% des patients. Le coefficient de concordance kappa revenait de mauvais à moyen selon les étages. Tous segments confondus, 103 lésions asymptomatiques étaient retrouvées au scanner. Elles étaient globalement peu sévères mais ont mené à des interventions thérapeutiques urgentes dans quelques cas. Seules 3 lésions occultes ont été retrouvées au niveau cérébral. Conclusion : La fréquence des lésions retrouvées est un argument en faveur de la réalisation systématique de la tomodensitométrie corps entier, scanner cérébral mis à part, chez les traumatisés graves stables aux urgences.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013GRE15076_oberlin_jeanne_1_D_.pdf (3.43 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00875896 , version 1 (23-10-2013)

Identifiers

Cite

Jeanne Oberlin. La stratégie scanner corps entier systématique‎ : est-elle applicable aux traumatisés graves stables des urgences ?. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00875896⟩
243 View
6416 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More