Évolution clinico-biologique de 73 femmes diagnostiquées infectées par le VIH pendant la grossesse et traitées par trithérapie antirétrovirale‎ : étude au Congo-Brazzaville - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Évolution clinico-biologique de 73 femmes diagnostiquées infectées par le VIH pendant la grossesse et traitées par trithérapie antirétrovirale‎ : étude au Congo-Brazzaville

Abstract

The HIV pandemic is a main public health concern in sub-Saharan Africa. The Prevention of Mother to Child Transmission programs aim to treat pregnant women with AntiRetroviral Treatment, in order to avoid the vertical virus transmission. Few data are available about the clinical and biological follow-up after delivery. This retrospective and descriptive study was conducted in the day care centre run by the French Red Cross in Pointe-Noire, Republic of Congo. Seventy-three patients were included. They were given either a prophylactic treatment which was stopped after delivery or breastfeeding (30 patients), or a long-term treatment for their own health (43 patients). The education level was low; most of them were housewives or housecleaners (44%), or had a street seller activity (27,4%). The clinical follow-up was good as 100% of patients went to their consultation on M24, 84% on M30 and 81% on M36. The biological follow-up based on CD4 and Viral Load measure was rarely performed, due to the supply chain failures of biologic reactive, and despite the good technic and human support available. Three deaths occurred during the 36 months of follow-up. The clinical evolution of patients who stopped the ARV seems to be as safe as evolution of women who kept on with treatment. No patient treated with prophylactic ARV went through adverse effect, compared to 6 women in the life-time treatment group. In order to improve the guidelines, we need to take into account, further than the biomedical part, the economic, social and cultural aspects of sub-Saharan African context.
La pandémie VIH est un problème de santé publique majeur en Afrique subsaharienne. Les programmes de Prévention de la Transmission de la Mère à l'Enfant consistent à instaurer un traitement antirétroviral pendant la grossesse pour prévenir la transmission verticale du virus. Peu de données sont disponibles sur l'évolution de ces patientes après l'accouchement. Cette étude rétrospective et descriptive a été menée au Centre de Traitement Ambulatoire de la Croix-Rouge Française situé à Pointe-Noire en République du Congo. Elle s'est intéressée au suivi de 73 femmes traitées soit à visée prophylactique avec arrêt du traitement à l'accouchement ou à la fin de l'allaitement maternel (30 patientes), soit mises sous TAR au long cours pour leur propre santé (43 patientes). Elles avaient un niveau d'éducation bas, la plupart étaient femmes au foyer/ménagères (44%), ou menaient un petit commerce (27,4%). Le suivi clinique a été bon avec 100% de patientes vues à M24, 84% à M30 et 81% à M36. Le suivi biologique (CD4 et CV) a été irrégulier en raison des problèmes d'approvisionnement en réactifs, malgré les capacités techniques et humaines disponibles. Trois décès ont été relevés sur 36 mois. L'évolution clinique des femmes ayant arrêté le TAR ne semblait pas péjorée par rapport à celle des femmes qui l'ont poursuivi. Aucune des patientes traitées en prophylaxie n'a présenté d'effet secondaire au traitement, versus 6 événements pour les patientes traitées au long cours. La réflexion en vue d'améliorer les conduites à tenir thérapeutiques nécessite d'être élargie en prenant en compte, l'ensemble des critères économiques, sociaux et culturels distinctifs de l'Afrique subsaharienne.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013GRE15103_bruet-mochet_helene_1_D_.pdf (3.16 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00911018 , version 1 (28-11-2013)

Identifiers

Cite

Hélène Bruet-Mochet. Évolution clinico-biologique de 73 femmes diagnostiquées infectées par le VIH pendant la grossesse et traitées par trithérapie antirétrovirale‎ : étude au Congo-Brazzaville. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00911018⟩
126 View
460 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More