Le scanner laser 3D : reconnaissance de formes et modélisation de déformations - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Le scanner laser 3D : reconnaissance de formes et modélisation de déformations

Abstract

When the laser scanning appears more and more in surveyor's job, difficulties persist as for the processing of datas. In order to obtain a satisfying result in terms of plans and profiles, it's essential to model diverse point clouds obtained by the scanner. Recognition of forms algorithms can be used, through softwares like PointCloud, or PointSense Plant developed by Kubit company. The proposed idea consists in adjusting a model CAD on the point cloud, to obtain a coherent model on Autocad. With an impressive efficiency in the industrial sector, particularly as regards the recognition of pipes, this might serve as a basis in a three-dimensional inspection of a structure (storage tank, ceiling collapse, pipes have undergone shocks...). In this way, we can easily obtain a comparison between TTB model (Tel That Built, from the recognition of forms in Kubit) and TTS model (Tel That Seized), consisting of raw point cloud (mesh or not) obtained by the scanner.
À l'heure où la lasergrammétrie apparaît de plus en plus dans le métier de géomètre, des difficultés persistent quant au traitement des données. Afin d'obtenir un résultat satisfaisant en termes de plans et de coupes, il est indispensable de modéliser convenablement les divers nuages de points obtenus par le scanner laser 3D. Des algorithmes de reconnaissance de formes peuvent donc être utilisés, à travers des logiciels comme PointCloud, ou encore PointSense Plant développés par la société Kubit. L'idée proposée ici consiste à ajuster un modèle CAO sur le nuage de points, pour obtenir un modèle cohérent sur Autocad. D'une efficacité impressionnante dans le domaine industriel, notamment en ce qui concerne la reconnaissance de tuyauteries, ce traitement peut servir de base lors d'une inspection en trois dimensions d'un ouvrage (bac de stockage, plafond en effondrement, tuyaux ayant subi des chocs...). De cette manière, on peut aisément obtenir une comparaison entre un modèle TQC (Tel Que Construit, issu de la reconnaissance de formes sous Kubit) et un modèle TQS (Tel Que Saisi), constitué du nuage de points brut (maillé ou non) obtenu par le scanner.
Fichier principal
Vignette du fichier
DUJARDIN_Matthieu.pdf (5.49 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00920445 , version 1 (18-12-2013)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00920445 , version 1

Cite

Matthieu Dujardin. Le scanner laser 3D : reconnaissance de formes et modélisation de déformations. Sciences de l'ingénieur [physics]. 2013. ⟨dumas-00920445⟩
606 View
9536 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More