La prévention du scorbut au cours des grandes expéditions maritimes du XVe au XVIIIe siècle - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2014

La prévention du scorbut au cours des grandes expéditions maritimes du XVe au XVIIIe siècle

Abstract

La période qui s'étend du XVe au XVIIIe siècle est marquée par les grandes découvertes maritimes. Les progrès scientifiques, de cartographie, de navigation, de construction navale, permettent d'entreprendre des expéditions plus longues et plus lointaines. Petit à petit, les grands empires européens explorent le globe à la recherche de nouveaux passages et de nouvelles routes qui les conduiraient vers des terres inconnues pleines de richesses. Les noms de certains marins tels que Colomb, Gama, Magellan, Cartier, Cook, vont devenir célèbres grâce aux exploits qu'ils accomplissent. Mais au cours de ces longs voyages, les conditions de vie sont rudes, et les équipages doivent faire face aux tempêtes, aux combats, aux manques de nourriture ainsi qu'aux maladies, notamment à l'une d'entre elles, ravageuse, véritable fléau des mers, qui décime les marins, et qui est due, non pas à ce qui se trouve dans la nourriture, mais au contraire, à ce qui ne s'y trouve pas : le scorbut, ou avitaminose C. Tout au long de ces siècles de découvertes et de conquêtes, les marins ne sont pas épargnés par cette maladie dont ils ignorent la cause et le traitement. Progressivement, des efforts d'hygiène sont mis en place pour maintenir les équipages en bonne santé, d'énormes quantités de nourriture sont embarquées afin de ne pas manquer de vivres frais, des escales sont faites fréquemment pour soigner les malades et reconstituer les stocks de nourriture, tout ceci dans le but de naviguer encore plus loin à la conquête de terres inconnues afin de marquer à jamais l'Histoire des grands empires. Cependant, ce n'est qu'à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle que le nombre de cas scorbutiques va commencer à diminuer, notamment grâce à un médecin hygiéniste navigant, du nom de James Lind, qui va découvrir une méthode de prévention de la maladie par la consommation de jus d'agrume. Mais le principe actif antiscorbutique ne sera, quant à lui, identifié qu'au début du XXe siècle : la vitamine C ou acide ascorbique.
Fichier principal
Vignette du fichier
Malbranque_Romain.pdf (9.02 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00931395 , version 1 (15-01-2014)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00931395 , version 1

Cite

Romain Malbranque. La prévention du scorbut au cours des grandes expéditions maritimes du XVe au XVIIIe siècle. Sciences pharmaceutiques. 2014. ⟨dumas-00931395⟩
641 View
10020 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More