Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Usure érosive et œnologie : mise en évidence d'un facteur de risque et élaboration d'un outil de prévention

Résumé : Les objectifs principaux de cette étude étaient d'abord d'évaluer le risque d'érosion dentaire lié à la dégustation de vin chez les œnologues puis de mettre au point certaines mesures de prévention ciblées, s'ils étaient significativement exposés. Deux groupes d'individus ont donc été constitués ; un groupe témoin (groupe 0 ; n = 27) et un groupe d'œnologues (groupe 1 ; n = 28). Leurs moyennes d'âge (respectivement 37,7 ± 12,1 ans et 37,6 ± 5,9 ans) ne différaient pas significativement (p = 0,29). Afin d'exclure certains individus potentiellement exposés à un risque érosif autre que celui lié à la dégustation de vin, chacun d'eux a répondu à un questionnaire. L'exposition à un éventuel risque érosif a été évaluée dans les deux groupes en déterminant à l'aide de photographies intra-buccales la sévérité de l'usure érosive, selon l'indice BEWE (Basic Erosive Wear Examination). Des mesures de pH salivaire avant (T0 ; T0') et après (T + 10 s ; T + 30 s) dégustation de vin rouge ainsi que de la capacité tampon salivaire ont ensuite été réalisées à l'aide de bandelettes tests (Saliva Check Buffer® de GC). Les résultats de notre étude montrent que le BEWE est significativement plus important (p < 10-4) dans le groupe 1 que dans le groupe 0. La sévérité de l'usure n'est pas significativement corrélée avec le nombre d'année d'exercice des œnologues. Concernant le pH salivaire, il est significativement (p < 0,05) plus faible dans le groupe 1 que dans le groupe 0, que la salive soit non stimulée (T0 et T0') ou stimulée (T + 10s ; T + 30s) par une dégustation de vin. Enfin, la capacité tampon est significativement plus faible dans le groupe 1 que dans le groupe 0 (p < 8.10-4). L'ensemble de nos résultats montre que les œnologues sont significativement plus exposés au risque d'érosion dentaire que les témoins qui ne dégustent pas de vin régulièrement. Des mesures de prévention sont donc préconisées dans ce groupe à risque.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [179 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00931477
Contributor : Frédérique Gambade <>
Submitted on : Wednesday, January 15, 2014 - 1:42:18 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:46:14 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, April 15, 2014 - 10:42:24 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00931477, version 1

Collections

Citation

Cyrielle Bonafos. Usure érosive et œnologie : mise en évidence d'un facteur de risque et élaboration d'un outil de prévention. Chirurgie. 2013. ⟨dumas-00931477⟩

Share

Metrics

Record views

250

Files downloads

7541