Le médecin généraliste et la douleur ressentie par les patients diabétiques lors des autosurveillances glycémiques et des injections d'insuline - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2014

Le médecin généraliste et la douleur ressentie par les patients diabétiques lors des autosurveillances glycémiques et des injections d'insuline

Abstract

Diabetes is a common chronic disease. Self-monitoring of blood glucose (SMBG) and injection of insulin is an indispensable part of the management of the disease. Repeated execution of them can be the cause of pain that are often underestimated by caregivers. In order to better understand how general practitioners perceive, address and manage the pain, we have carried out a qualitative survey based on sixteen semi-structured interviews of practitioners based in the area of Grenoble. Doctors that were interviewed considered the injection of insulin painless and SMBG hardly painful. Few of them address the question of pain in consultations usually because of omission, lack of solutions or a less priority of those pain in front of other challenges encountered in this complex disease. This perception of practitioners is in contradiction with the feelings of patients. It is probably difficult for caregivers to evaluate the pain of others due to the differences in people's pain perception. They are however sensitive to the preconception of pain due this treatments, which often brings them to change their schedule of treatment. The practitioners that were interviewed told us their difficulties in treating diabetes and diabetic patients. Moreover doctors are influenced by their negative idea of these patients and their disease. The main aim is to encourage patients to talk about their pain for a better doctor-patient relationship and to improve treatment compliance. In order to achieve this, we need to raise the awareness of doctors and give better information on the existing products and services that are intended to help manage these patients.
Le diabète est une maladie chronique fréquente. Les autosurveillances glycémiques (ASG) et les injections d'insuline sont des gestes indispensables dans la prise en charge du patient diabétique. Leur exécution répétée peut être à l'origine d'une douleur, souvent sous estimée par les soignants. Afin de mieux comprendre comment les médecins généralistes perçoivent, abordent et prennent en charge cette douleur, nous avons réalisé une enquête qualitative à l'aide de seize entretiens semi-dirigés auprès de médecins généralistes de la région grenobloise. Les médecins interrogés considèrent que les injections d'insuline sont indolores, les ASG peu douloureuses, et peu abordent la question de la douleur en consultation : par omission, par manque de solutions ou encore par une priorité moindre au vu de la complexité de la pathologie. Cette perception est en opposition avec le ressenti des patients. Il est probablement difficile pour les soignants d'appréhender la douleur des autres puisqu'ils sont confrontés à leurs propres représentations. Mais ils sont sensibles à la douleur morale engendrée par ces gestes ce qui les amène souvent à adapter leurs prescriptions. Ils parlent de leur difficulté face au diabète et au patient diabétique, mais là aussi ils sont influencés par les représentations négatives qu'ils ont de ces patients et de leur maladie. Finalement, il faut inciter les patients à en parler, pour une meilleure communication médecin-malade et pour améliorer l'observance. Pour cela, la prise en charge de ces douleurs peut être améliorée par une meilleure sensibilisation des médecins à ce sujet et par une meilleure information sur les structures dont ils disposent pour les aider.
Fichier principal
Vignette du fichier
2014GRE15003_duval_marylis_et_zangara_elodie_1_D_.pdf (1010.58 Ko) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00933266 , version 1 (20-01-2014)

Identifiers

Cite

Maylis Duval, Élodie Zangara. Le médecin généraliste et la douleur ressentie par les patients diabétiques lors des autosurveillances glycémiques et des injections d'insuline. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-00933266⟩
158 View
532 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More