Les Maisons pour l'Autonomie et l'Intégration des malades d'Alzheimer : ou la place du Conseil général dans la coordination gérontologique - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Les Maisons pour l'Autonomie et l'Intégration des malades d'Alzheimer : ou la place du Conseil général dans la coordination gérontologique

Abstract

Ce mémoire s'intéresse à l'implication du Conseil général dans la coordination gérontologique. La coordination gérontologique est un thème qui a été maintes fois placé à l'agenda politique. Par le biais de la Maison pour l'Autonomie et l'Intégration des malades d'Alzheimer (MAIA), nouveau dispositif de coordination gérontologique mis en place par le Plan Alzheimer 2008-2012, les Conseils généraux confirment leur rôle de premier plan dans la coordination gérontologique, et plus généralement, dans l'action sociale à destination des personnes âgées. Pour comprendre le rôle du Conseil général dans la coordination gérontologique à travers les MAIA, ce mémoire se structure autour de deux parties. En premier lieu, il convient de se pencher sur les contours des politiques de la coordination et sur le rôle primordial des Conseils généraux. Nous aborderons tout d'abord les justifications de la mise à l'agenda de la coordination gérontologique puis les premiers dispositifs créés à cet effet. Nous insisterons sur le rôle du département dans la politique gérontologique, et tout particulièrement dans la mise en oeuvre de cette coordination. Puis nous analyserons en détail le dispositif MAIA et ses caractéristiques, ou comment l'intégration s'est substituée à la coordination. En second lieu, l'accent sera mis sur le développement d'un projet MAIA dans le département de la Savoie, porté par le Conseil général. Il s'agira de cerner les enjeux et les défis de la mise en oeuvre de ce dispositif sur un territoire. Il sera question de la décision politique et de l'intérêt du Conseil général de la Savoie de s'engager dans le dispositif MAIA. Nous aborderons ensuite le déroulement du projet, du choix du territoire à la commission consultative de l'ARS, chargée d'évaluer les projets de candidature présentés. L'étude des jeux d'acteurs impliqués sera centrale. Enfin, nous analyserons les difficultés dans la mise en oeuvre du projet et les principales oppositions, notamment en interne. Nous insisterons sur la question des légitimités professionnelles et sur la question centrale de la territorialité.
Fichier principal
Vignette du fichier
Progin_Emilie_2013.pdf (1.11 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00936005 , version 1 (24-01-2014)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00936005 , version 1

Cite

Emilie Progin. Les Maisons pour l'Autonomie et l'Intégration des malades d'Alzheimer : ou la place du Conseil général dans la coordination gérontologique. Science politique. 2013. ⟨dumas-00936005⟩
360 View
1467 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More