Risque rénale des aminosides dans le choc septique - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Risque rénale des aminosides dans le choc septique

Abstract

Objectif : Évaluer la survenue d'une insuffisance rénale chez patients en sepsis grave de réanimation médicale traités par aminosides. Patients et méthode. Étude monocentrique observationnelle rétrospective de patients de réanimation médicale atteints de sepsis sévère ou choc septique traités ou non par un aminoside (amikacine ou gentamicine). Les posologies utilisées étaient de 7 mg/kg/jour pour la gentamicine, et de 20-25 mg/kg/jour pour l'amikacine. Un score de propension à recevoir des aminosides ou non a été élaboré en fonction de variables jouant, selon nous, un rôle dans le choix de prescrire ou non ce traitement. Pour déterminer les facteurs associés à l'insuffisance rénale de façon indépendante, nous avons établi un modèle de Cox ajusté sur le score de propension à recevoir des aminosides ou non, sur l'évolution du score SOFA entre J1 et J3 inclus, et sur le nombre de traitements néphrotoxiques reçus après J1. Une analyse des facteurs de risque de mortalité chez ces patients en sepsis grave entre J0 et J28 a été réalisée. Résultats. 214 patients ont été inclus dont 150 traités par aminosides. 35 ont présenté une insuffisance rénale (16,3%). Il n'y a pas de différence dans la survenue d'une IR chez les patients en sepsis grave traités par aminosides ou non (0,75 (95% IC 0,32-1,76) ; p=0,51). Il n'y a pas d'impact sur la mortalité chez les patients recevant ou non des aminosides (0,78 (95% IC 0,47-1,30) ; p=0,34). Conclusion. Les aminosides ne représentent pas un risque rénal chez les patients en sepsis grave et ceci même en l'absence de recommandations quant à leur modalité d'administration. Il n'y a pas non plus de différence de mortalité chez ces patients ce qui relance la controverse actuelle sur l'intérêt de cette prescription dans les sepsis graves.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2013_Soulat.pdf (982.1 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00952648 , version 1 (27-02-2014)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00952648 , version 1

Cite

Marie Soulat. Risque rénale des aminosides dans le choc septique. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00952648⟩
232 View
1461 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More