La prise en charge et le dépistage de l'obésité infantile : pratiques et attentes des médecins généralistes des Landes en 2013 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

La prise en charge et le dépistage de l'obésité infantile : pratiques et attentes des médecins généralistes des Landes en 2013

Abstract

Après avoir rappelé la définition, l'étiologie, les différentes prévalences et actions menées pour la lutte contre l'obésité infantile, nous rapportons le résultat d'une enquête menée auprès des médecins généralistes des Landes (MGdL), sur le dépistage et la prise en charge (pec) de l'obésité infantile. L'objectif de cette étude était de dégager des pistes afin de compléter le dépistage déjà opérationnel dans les Landes en améliorant la pec des enfants en surpoids ou obèses. Notre enquête descriptive a été réalisée de janvier à mars 2013 grâce à l'envoi de questionnaires à l'ensemble des MGdL libéraux, et complétée par une relance téléphonique. Les réponses, anonymes, ont été analysées grâce à l'utilisation des logiciels Epidata et Epi-info. Deux analyses comparatives ont été réalisées : l'une selon le milieu d'exercice du médecin, et l'autre selon l'existence ou non d'une formation complémentaire sur l'obésité chez le médecin. Sur un échantillon valide de 381 MGdL, 123 réponses étaient exploitables (32.3% de réponse). Notre étude montre que les MGdL ont de bonnes pratiques pour le dépistage du surpoids : 67% calculent l'IMC, 62% le reportent sur la courbe et 55% tracent la courbe d'IMC de manière systématique et régulière. Elle rapporte que le taux de sollicitation des personnes ressources dépend de leur accessibilité. Le maintien de la motivation, le contexte familial difficile et les difficultés socio-économiques ressortent comme principales difficultés. Les aides souhaitées sont la pec des consultations diététiques et psychologiques et l'accès facilité à des correspondants. 91.6% des MGdL pensent que le RéPPOP pourrait les aider dans la pec de l'obésité infantile et 40% veulent se former. Les MGdL formés ont de meilleures pratiques. Ce travail montre que l'augmentation d'offres de formations pour les MGdL ainsi que le développement du réseau RéPPOP seraient des facteurs clés pour l'amélioration de la pec de l'obésité infantile dans les Landes.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2013_Lambou.pdf (12.1 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00952733 , version 1 (27-02-2014)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00952733 , version 1

Cite

Florence Lambou. La prise en charge et le dépistage de l'obésité infantile : pratiques et attentes des médecins généralistes des Landes en 2013. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00952733⟩
325 View
3303 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More