La prescription de masso-kinésithérapie par les médecins généralistes de l'île de la Réunion : enquête auprès de 79 médecins généralistes - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

La prescription de masso-kinésithérapie par les médecins généralistes de l'île de la Réunion : enquête auprès de 79 médecins généralistes

Abstract

Le recours à la masso-kinésithérapie, en constante augmentation, est porté pour 92% des prescriptions par les médecins généralistes à la Réunion. Objectif principal : évaluer les connaissances théoriques et la pratique des médecins généralistes concernant la prescription de masso-kinésithérapie. Objectif secondaire : évaluer la relation professionnelle entre médecin généraliste et masseur-kinésithérapeute. Méthode : enquête descriptive, menée sur 4 mois en 2012 par questionnaire, auprès de 182 médecins généralistes à la Réunion. Résultats : 79 médecins ont répondu. Leurs connaissances en kinésithérapie sont plutôt apportées à leur propre initiative (curiosité, revues, entourage) que par la formation initiale. Plus de la moitié connaissent les règles de prescription et les indications de kinésithérapie. Ils sont plus nombreux à moins connaître les techniques de kinésithérapie, les actes remboursés et les échelles d'évaluation utilisées en kinésithérapie. Plus de la moitié souhaitent une formation complémentaire, avec participation du kinésithérapeute. Sur la prescription sont régulièrement indiqués le nombre de séances, les techniques de kinésithérapie, le diagnostic, la région à traiter; sont moins indiqués les objectifs, les précautions, et les contre-indications La relation professionnelle avec le kinésithérapeute est présente pour 86% des médecins. Peu de retour de fiches bilans kinésithérapiques malgré l'intérêt porté par 81% des médecins. Conclusion : Les connaissances des médecins sur la kinésithérapie sont davantage pratiques qu'universitaires. Leur prescription reste quantitative mais moins qualitative. La communication interprofessionnelle reste difficile, le patient est le véhicule des informations. Une formation complémentaire interprofessionnelle, souhaitée par les médecins, est une perspective intéressante afin de mieux réfléchir le recours à la kinésithérapie et de favoriser les échanges interprofessionnels, la construction de réseaux de soins efficaces.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2013_Debarge.pdf (2.45 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00955507 , version 1 (04-03-2014)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00955507 , version 1

Cite

Amandine Debarge. La prescription de masso-kinésithérapie par les médecins généralistes de l'île de la Réunion : enquête auprès de 79 médecins généralistes. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00955507⟩
371 View
3942 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More