Étude de l'association entre adhésion au traitement antidépresseur et utilisation de benzodiazépines chez les sujets adultes, à partir d'une base de données de l'assurance maladie française - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Étude de l'association entre adhésion au traitement antidépresseur et utilisation de benzodiazépines chez les sujets adultes, à partir d'une base de données de l'assurance maladie française

Abstract

Contexte : Peu de travaux ont étudié l'association entre la coprescription de benzodiazépines (BZD) et l'adhésion au traitement antidépresseur (ATD). Objectifs : Évaluer l'association entre l'adhésion au traitement ATD à six mois et l'utilisation concomitante de BZD, puis selon leur moment d'introduction. Évaluer l'association entre la durée de traitement ATD et l'utilisation concomitante de BZD. Méthodes : Une étude de cohorte historique dynamique, menée à partir de l'Échantillon Généraliste des Bénéficiaires entre 2005 et 2007, a inclus des sujets adultes nouvellement traités par ATD. L'adhésion au traitement ATD, évaluée à six mois par le Medication Possession Ratio (MPR) était considérée comme bonne pour un MPR à 0,8. L'utilisation de BZD a été catégorisée selon l'initiation du traitement ATD. Une régression logistique a été menée pour évaluer l'association entre l'adhésion au traitement ATD à six mois et l'utilisation concomitante de BZD puis selon leur moment d'introduction, et entre la durée du traitement ATD et l'utilisation concomitante de BZD. Résultats : L'étude a inclus 12166 sujets dont 52% avec une coprescription de BZD, initiée au cours du premier mois de traitement ATD pour 51% et au-delà pour 9%. Une bonne adhésion se retrouvait chez 43% des sujets. Après ajustement sur les covariables, l'utilisation de BZD, par rapport à la non utilisation, était associée à une probabilité plus élevée d'avoir une bonne adhésion (RC:1,55;IC95%:[1,44;1,67]) et quel que soit le moment d'introduction des BZD : utilisation de BZD prévalente (RC:1,78;IC95%:[1,62;1,96]), introduction au cours du premier mois (RC:1,32;IC95%:[1,21;1,45]), ou au-delà (RC:1,91;IC95%:[1,60;2,28]). L'utilisation de BZD était associée à une probabilité plus élevée d'avoir une durée de traitement ATD à 6 mois (RC:1,41;IC95%:[1,31;1,52]). Conclusion : Cette étude a montré que la coprescription de BZD était associée à une augmentation de l'adhésion au traitement ATD et de la durée du traitement.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2013_Brotons.pdf (279.1 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00959269 , version 1 (14-03-2014)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00959269 , version 1

Cite

Claire Brotons. Étude de l'association entre adhésion au traitement antidépresseur et utilisation de benzodiazépines chez les sujets adultes, à partir d'une base de données de l'assurance maladie française. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00959269⟩
130 View
840 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More