Étude rétrospective de la consultation pluridisciplinaire de pathologies de la muqueuse buccale au CHU de Dijon - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2014

Étude rétrospective de la consultation pluridisciplinaire de pathologies de la muqueuse buccale au CHU de Dijon

Abstract

Introduction : La cavité buccale est un site de constitution complexe qui peut être le siège de lésions reflétant des pathologies locales ou systémiques. But : L'objectif était d'étudier les caractéristiques des patients de la première année de consultation de la réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) des pathologies de la muqueuse buccale. Matériel et méthode : Il s'agissait d'une étude rétrospective des dossiers de patients reçus en RCP de décembre 2011 à décembre 2012. La cavité buccale a été examinée par les 3 référents (odontologue, dermatologue et chirurgien maxillo-facial). Les examens complémentaires (biopsies, biologie, imagerie) et la conduite à tenir ont été déterminés selon l'inspection. Les éléments suivants ont été analysés : âge, sexe, motif de consultation, antécédents, habitus, traitements actuel, praticien référent, signes généraux et fonctionnels, description lésionnelle, orientations diagnostiques, examens complémentaires, suivi. Résultats : Echantillon : 44 patients d'âge moyen de 61 ans ont été reçus, surtout des femmes (n=28) et des non-fumeurs (n=36), adressés principalement par des praticiens libéraux: généralistes (n=17) et dentistes (n=17). Motif : Il s'agissait d'une demande d'avis diagnostique pour 42 patients et d'une prise en charge thérapeutique pour 2. Examens complémentaires : 22 biopsies ont été réalisées, 7 sérologies, 7 bilans immunologiques, 1 biologie générale, 1 scanner et 1 cone-beam. Diagnostics : Le lichen plan (n=17) touchait surtout des femmes (n=13) avec un âge moyen de 60 ans et un terrain psychogène pour 5 patients. Les lésions traumatiques touchaient 9 patients dont 3 fumeurs, d'âge moyen de 55,6 ans. 6 patients d'âge moyen de 62,5 ans présentaient une infection (mycoses, papillomes verruqueux et atteinte par coxsackie). Pour 3 patients il s'agissait d'une pemphigoïde cicatricielle (âge moyen de 78 ans). 2 avaient une pathologie liée aux effets indésirables d'un psychotrope (âge moyen 64 ans). 2 patientes (âge moyen 61,5 ans) présentaient une diapneusie. 1 femme de 88 ans était prise en charge pour un syndrome de Görlin. 1 patiente de 34 ans était atteinte de langue géographique. 1 homme de 66 ans avait un cancer épidermoïde. 1 femme de 65 ans était diagnostiquée glossodynie. Prise en charge : Un traitement a été prescrit chez 22 patients. 41 patients nécessitaient d'être revus, dont 31 en RCP. Conclusion : L'étude permet de discerner les pathologies les plus fréquemment adressées. A plus long terme, la RCP pourrait fournir une base de données iconographique et des échantillonnages de patients permettant une étude approfondie de ces pathologies. Les pathologies de la muqueuse buccale se situent au carrefour de spécialités médicales et chirurgicales. Face à ce caractère pluridisciplinaire, l'intégration d'autres spécialités pourrait être suggérée en complément des praticiens déjà présents, dans l'optique d'une prise en charge optimale des patients.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2014_Vixaysakd-Sudre.pdf (569.78 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00979613 , version 1 (16-04-2014)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00979613 , version 1

Cite

Noëlle Vixaysakd-Sudre. Étude rétrospective de la consultation pluridisciplinaire de pathologies de la muqueuse buccale au CHU de Dijon. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-00979613⟩
166 View
402 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More