Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Cupule de resurfaçage de hanche : complications, révisions et analyse des résultats fonctionnels à moyen terme

Résumé : Introduction : Le resurfaçage de hanche à couple métal-métal est le fruit de nombreuses années de recherche tribologique. L'implant Birmingham Hip Resurfacing (BHR) a été développé après de nombreux essais de fixation osseuse pour aboutir à un implant hybride (fixation cimentée fémorale et non cimentée acétabulaire). Les avantages promis par cette chirurgie conservatrice sont la conservation du capital osseux associée une restitution de l'anatomie pré-opératoire (latéralisation et longueur des membres). Toutefois, la littérature récente retrouve de nombreuses complications dont certaines graves. L'objectif de l'étude est d'analyser les complications et les résultats fonctionnels des implants BHR mis en place dans notre service. Matériel et méthode : Nous avons réalisé une étude monocentrique rétrospective à partir de patients opérés entre décembre 2006 et octobre 2012. Les patients ont été revus cliniquement et radiologiquement (radiographie et scanner). 71 hanches ont été opérées par resurfaçage BHR au cours de cette période chez 62 patients (9 bilatéraux) soit 5,8% de l'activité prothétique de hanche. Tous les patients ont été opérés pour coxarthrose primitive ou secondaire et étaient âgés de moins de 70 ans. Le recul moyen était de 36 mois. Trois opérateurs ont réalisé l'intervention. Résultats : Vingt-huit hanches (43%) ont présenté une complication (1 ossification de grade 3, 6 descellements fémoraux, 2 descellements acétabulaires, 1 luxation récidivante, 1 fracture du col fémoral, 2 infections, 5 pseudotumeurs, 10 douleurs inguinales). Quatre hanches (6%) ont du être réopérées et 7 hanches (10%) révisées. Le taux de survie au recul moyen de 36 mois est de 91%. En sélectionnant les patients selon les critères définis en mai 2013 par la Haute Autorité de Santé (sexe masculin, tête fémorale ≥ 48mm et âge ≤ 55ans), ce sont 21 hanches qui ont été opérées. Une prothèse a été révisée (3%) et aucune pseudotumeur n'a été mise en évidence. Conclusion : Nos résultats retrouvent un taux majeur de complication et de révision au recul de 36 mois, d'autant plus qu'il s'agit d'une chirurgie destinée à une population jeune et active. Bien que nos résultats s'inscrivent dans une courbe d'apprentissage, le faible recul de notre cohorte laisse craindre de nouvelles complications futures. Nos taux élevés nous ont poussé à diminuer progressivement nos indications pour arrêter le resurfaçage de hanche à couple métal-métal.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [129 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00980635
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Friday, April 18, 2014 - 2:22:15 PM
Last modification on : Thursday, January 7, 2021 - 12:50:01 PM
Long-term archiving on: : Monday, April 10, 2017 - 3:25:27 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00980635, version 1

Citation

Michaël Djian. Cupule de resurfaçage de hanche : complications, révisions et analyse des résultats fonctionnels à moyen terme. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00980635⟩

Share

Metrics

Record views

617

Files downloads

6060