Quelle place pour l'homéopathie en soins palliatifs à l'hôpital ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2014

Quelle place pour l'homéopathie en soins palliatifs à l'hôpital ?

Abstract

Background: Homoeopathy, personalised medicine, is the first non conventional medicine for general population and oncology care patients. The aims of the study are twofold: firstly to analyze how hospital doctors assess homoeopathy and then to evaluate the interest for the EMSP (hospital's mobile palliative care team) to propose homoeopathy care at the CHU de Grenoble (Grenoble University Hospital Centre). Method: Quality study based on semi-structured individual interviews by hospital doctors. Findings: 19 doctors were interviewed. The questioned doctors have an empirical knowledge of the homoeopathy. The lack of study and scientific support in the understanding of the homeopathic principles are a brake for the majority of the doctors. The majority are not convinced by its efficiency without being closed to superiority in the placebo. Most of them are favourable to introduce homoeopathy at the hospital in conjunction with conventional medicine, mainly as a placebo free from harmful side effects. Conclusion: For the majority of participants, homoeopathy has a positive benefit-risk balance for end-of-life patients. Its efficiency remains to be evaluated through a well carried out study taking into account personalization of the medicine.
Contexte : L'homéopathie, médecine globale et individualisée, est la première médecine non conventionnelle utilisée dans la population générale et pour les patients suivis en oncologie. Les objectifs de l'étude sont doubles : analyser la représentation de l'homéopathie par les médecins hospitaliers et évaluer l'intérêt d'une prise en charge homéopathique proposée par l'Équipe Mobile de Soins Palliatifs (EMPS) du CHU de Grenoble. Méthode : Étude qualitative à l'aide d'entretiens individuels semi directifs avec des médecins hospitaliers du CHU de Grenoble. Résultats : 19 médecins ont été interrogés. La majorité des médecins ont une connaissance empirique de l'homéopathie. L'efficacité de l'homéopathie est controversée devant l'absence d'études positives et de support scientifique à la compréhension des principes homéopathiques. La majorité des médecins sont favorables à l'introduction de l'homéopathie à l'EMSP en complément de la médecine conventionnelle principalement sur un effet placebo sans toxicité connue. Conclusion : L'homéopathie présente une balance bénéfice-risque positive en fin de vie pour la majorité des médecins interrogés. Il reste cependant à évaluer l'intérêt économique et l'efficacité de l'homéopathie versus placebo par une étude rigoureusement menée et respectant l'individualisation du remède.
Fichier principal
Vignette du fichier
2014GRE15014_bergeret_luce_1_D_.pdf (461.81 Ko) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00983053 , version 1 (24-04-2014)

Identifiers

Cite

Luce Bergeret. Quelle place pour l'homéopathie en soins palliatifs à l'hôpital ?. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-00983053⟩
219 View
2759 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More