Audit prospectif des prescriptions antibiotiques d'un échantillon de médecins généralistes français - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Audit prospectif des prescriptions antibiotiques d'un échantillon de médecins généralistes français

Abstract

Introduction - En France, les antibiotiques restent trop prescrits malgré les campagnes d'information du grand public et des professionnels de santé. La résistance bactérienne aux antibiotiques devient très préoccupante. Des audits de pratique ont déjà montré qu'environ la moitié des prescriptions antibiotiques en ville sont inutiles ou inappropriées ; ces audits ont cependant ciblé des infections prédéfinies, notamment respiratoires. Méthodes - L'objectif de notre étude était d'évaluer la qualité des prescriptions antibiotiques d'un échantillon de 21 médecins généralistes-maîtres de stage des Alpes-Maritimes, quel que soit le motif de la prescription, en menant un audit prospectif durant le mois d'octobre 2012. Résultats - 232 antibiothérapies ont été évaluées, pour des infections principalement respiratoires basses (30%), ORL (29%), urinaires (22%) ou cutanées (15%). On notait 40 prescriptions appropriées (17%), 77 prescriptions inappropriées (33%), essentiellement dues à un choix de molécule non recommandé (72%) ou une durée de traitement trop longue (36%) et 115 prescriptions inutiles (50%), dues à des problèmes diagnostiques. Il existait des variations importantes entre médecins. 33% des prescriptions faisaient l'impasse sur un examen paraclinique essentiel ; radiographie thoracique dans les pneumonies (80% manquaient), TDR dans l'angine (23%) et BU dans les infections urinaires (80%). Les fluoroquinolones et macrolides/synergistines représentaient 31% des prescriptions, et étaient associées à une prévalence inférieure d'antibiothérapies appropriées (7% et 2% respectivement, p = 0,009). Il existait une co-prescription d'anti-inflammatoires dans 15% des cas, associée à une prévalence inférieure d'antibiothérapies appropriées (9% versus 19%, p = 0,16). Conclusion - Le mésusage antibiotique est fréquent. L'amélioration de la démarche diagnostique est primordiale.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013NICEM081.pdf (4.92 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00986294 , version 1 (02-05-2014)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00986294 , version 1

Cite

Cédric Etienne. Audit prospectif des prescriptions antibiotiques d'un échantillon de médecins généralistes français. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00986294⟩
210 View
1222 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More