Mesure de la perfusion cérébrale par Arterial Spin Labeling après un infarctus cérébral et impact sur le pronostic fonctionnel, cognitif et moteur à trois mois - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Mesure de la perfusion cérébrale par Arterial Spin Labeling après un infarctus cérébral et impact sur le pronostic fonctionnel, cognitif et moteur à trois mois

Abstract

Objectifs. Déterminer la faisabilité de l'ASL au CHU de Bordeaux après un infarctus cérébral (IC), et évaluer la corrélation entre le statut perfusionnel et le pronostic clinique, en tenant compte des caractéristiques de l'IC et des lésions associées : leucoencéphalopathie (LEP), microbleeds (MB), lacunes, espaces de Virchow-Robin dilatés et atrophie hippocampique (AH). Méthodes. Les patients présentant un IC hémisphérique entre 24 et 72 heures ont été inclus consécutivement. Un protocole d'imagerie IRM 3T, comprenant des séquences pseudo continues ASL (pCASL) a été mis en place. L'évaluation clinique a été faite à la phase initiale et à 3 mois par des tests explorant l'autonomie, la motricité, les fonctions cognitives, et l'état thymique. Les débits sanguins cérébraux (CBF) ont été corrélés à la clinique, aux caractéristiques de l'IC et aux lésions associées. Résultats. 57 patients ont été inclus. L'ASL a pu être interprétée chez 52 patients. Il existait une grande variabilité interindividuelle de CBF. 23 sujets avaient un pattern d'hypoperfusion au sein de l'IC, 29 avaient un pattern d'hyperperfusion. L'altération de la fluence verbale était plus marquée dans le groupe Hypoperfusion (p=0.041), avec une tendance à un plus mauvais pronostic fonctionnel. Dans ce groupe, les patients hypertendus était plus nombreux (p=0.045), la LEP péri-ventriculaire plus sévère (p=0.007), le nombre de MB plus grand (p=0.002). L'hyperperfusion était associée à une plus grande fréquence de remaniement hémorragique (22.73% versus 9.09%). La sévérité de la LEP et de l'AH était corrélée à un pronostic clinique moins bon. Conclusion. La 3T pCASL est une technique réalisable au CHU de Bordeaux à la phase subaigue d'un IC hémisphérique. L'existence d'une hypoperfusion persistante au-delà de la 24e heure post-IC est associée à une altération du pronostic clinique à 3 mois, significatif pour la fluence verbale et avec une tendance pour le pronostic fonctionnel global.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2013_Sagnier.pdf (4.35 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00997536 , version 1 (28-05-2014)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00997536 , version 1

Cite

Sharmila Sagnier. Mesure de la perfusion cérébrale par Arterial Spin Labeling après un infarctus cérébral et impact sur le pronostic fonctionnel, cognitif et moteur à trois mois. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-00997536⟩
172 View
957 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More