Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prescription des antalgiques de palier 2 en médecine générale : évaluation des difficultés rencontrées et de l'information délivrée aux patients, en particuliers aux conducteurs

Résumé : Introduction : La grande fréquence de la plainte douloureuse banalise la prescription d'antalgiques de palier 2, nonobstant leurs multiples effets secondaires. Par exemple, le risque de dégradation des aptitudes à la conduite justifie l'attribution par l'AFSSAPS du deuxième niveau de vigilance sur une échelle de trois. Cet organisme impose en conséquence l'affichage d'un pictogramme sur leur conditionnement. Notre étude vise l'obtention d'une vue d'ensemble sur les difficultés rencontrées lors de la prescription de ces thérapeutiques ainsi que l'évaluation du contenu de l'information délivrée au patient dans ce cadre routinier. Matériel et méthode : Nous avons réalisé une étude qualitative par entretiens semi-dirigés auprès de 15 médecins généralistes. L'objectif était de recueillir des éléments de réponse avant et après avoir évoqué l'influence supposée de ces médicaments sur la conduite. Ces discussions ont porté, dans un second temps, sur les risques médico-légaux qui en découlent. Résultats : La mauvaise tolérance et les effets secondaires fréquents, essentiellement digestifs et neuropsychiques, limitent fréquemment l'utilisation des antalgiques de palier 2 et posent un réel problème aux praticiens pour la prise en charge de la douleur. L'information délivrée est souvent partielle. Plusieurs raisons à cela ont été évoquées : manque de temps, peur de l'effet nocebo ou d'une mauvaise observance, surinformation des patients, contraintes sociales... Contrairement aux psychotropes, les prescripteurs sont peu sensibilisés aux risques pour la conduite liés aux antalgiques de palier 2 ; ils ne font, d'ailleurs, que rarement l'objet d'une information spécifique alors qu'en cas d'accident leur responsabilité pourrait être engagée. La conscience des risques médico-légaux est directement corrélée à l'âge du praticien mais reste, dans tous les cas, nettement insuffisante. Discussion : Cette étude souligne la difficulté de la prise en charge de la douleur, essentiellement chez les personnes âgées, plus fragiles. Les résultats mettent également en exergue l'évolution générale de la relation médecin-patient caractérisée par une perte de confiance mutuelle qui interfère sur la qualité des soins et l'information délivrée. Le patient, d'une part, tend à refuser la faillibilité de la médecine. Le médecin, d'autre part, se bride dans son exercice par crainte des aspects juridiques.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [114 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01022526
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Thursday, July 10, 2014 - 2:44:59 PM
Last modification on : Thursday, January 7, 2021 - 12:50:01 PM
Long-term archiving on: : Friday, October 10, 2014 - 11:50:36 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01022526, version 1

Citation

Déborah Charbonnier. Prescription des antalgiques de palier 2 en médecine générale : évaluation des difficultés rencontrées et de l'information délivrée aux patients, en particuliers aux conducteurs. Médecine humaine et pathologie. 2013. ⟨dumas-01022526⟩

Share

Metrics

Record views

329

Files downloads

1870