Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Vingt ans d'accidents de ski au service d'urgence et de traumatologie de l'Hôpital-Sud de Grenoble‎ : évolution de ces accidents au cours de ces 20 ans (d'après une statistique de 17120 accidentés) : 1968-1988

Résumé : Le travail que nous présentons, basé sur les 17.120 accidentés de ski qui ont été traités entre 1968 et 1988 dans le service d'urgence et de traumatologie de l'Hôpital-Sud de Grenoble (Pr. H. BEZES) se propose de montrer l'évolution de la traumatologie du ski au cours des 20 dernières années : dans ce service, le nombre de ces accidentés est allé en augmentant à chaque saison de 1968 à 1974, pour se stabiliser, depuis 14 à 15 ans, aux alentours d'un millier d'accidentés de ski par saison, dont, depuis 8 à 9 ans, 11 à 12% d'accidentés de ski de fond. Après un historique des accidents de ski, basé essentiellement sur : les travaux présentés aux 18 congrès de la S.I.T.E.M.S.H. (de 1954 à 1970), et ceux présentés aux 8 congrès de l'I.S.S.S. (de 1974 à 1989). Sont exposées, 1/ les conditions techniques mises en œuvre pour faire face -durant les 4 mois d'hiver- à cet afflux de traumatisés, service au complet, "attendant" tous les jours à partir de 13 heures l'arrivée des éventuels skieurs ... pratique, qui fait très fréquemment appel, dans les fractures de l'adulte, à l'ostéosynthèse stable et solide. Et sont successivement envisagées les différentes lésions rencontrées, qui, du fait de l'orientation du service sont essentiellement des lésions des membres ne posant pas, en principe, de problèmes d'ordre vital (930 luxations, 5.273 entorses et 9.294 fractures, dont seulement 189 fractures ouvertes -soit 2%-). - Les membres supérieurs tout d'abord, avec 4.231 accidentés, -soit un peu plus de 24%- (1.782 lésions de l'épaule et de la ceinture scapulaire, 1.827 lésions du poignet et de la main, 486 lésions du coude et de l'avant-bras, 136 lésions du bras). - Les membres inférieurs, avec 11.584 accidentés -soit 65 à 66%- (les lésions de la partie haute du membre inférieur, les lésions sous-jacentes à la diaphyse fémorale : 1811 lésions du cou-de-pied, 3.882 lésions du genou, 5.013 fractures de jambe). - A chacun de ces chapitres, comparaison entre les éléments de notre statistique et ceux émanant des différents auteurs qui, de par le monde, se sont intéressés à la traumatologie du ski. - Considérations sur les avantages de cette organisation qui a permis -entre autre- de synthéser 3.843 skieurs accidentés -le plus souvent étrangers à la région grenobloise-, avec les incidences psychologiques et économiques entrainées par une telle attitude. Aux pouvoirs publics de dire, si une organisation telle que celle décrite dans ce travail -mise depuis 21 ans au service des skieuses et des skieurs accidentés- est -oui ou non- à imiter.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01048604
Contributor : Jean-Hugues Morneau <>
Submitted on : Friday, July 25, 2014 - 10:12:45 AM
Last modification on : Wednesday, July 15, 2020 - 8:58:04 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, November 25, 2014 - 5:42:16 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01048604, version 1

Citation

Catherine Guyot. Vingt ans d'accidents de ski au service d'urgence et de traumatologie de l'Hôpital-Sud de Grenoble‎ : évolution de ces accidents au cours de ces 20 ans (d'après une statistique de 17120 accidentés) : 1968-1988. Médecine humaine et pathologie. 1989. ⟨dumas-01048604⟩

Share

Metrics

Record views

205

Files downloads

70