Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Facteurs de risque d’infection chez les patients traités pour une vascularite à ANCA : étude de 97 patients

Résumé : Les vascularites à ANCA sont un groupe hétérogène de maladies dont la caractéristique principale est une inflammation de la paroi des vaisseaux sanguins artériels, veineux et capillaires. L’utilisation des traitements immunosuppresseurs a transformé leur pronostic, mais la morbimortalité liée au traitement reste importante. La première année, la cause de décès principale est la complication infectieuse. Patients et Méthodes. Nous avons réalisé une étude rétrospective monocentrique des patients suivis pour une vascularite à ANCA selon les critères de l’ACR dans trois services de médecine interne du CHU de Bordeaux de janvier 1995 à décembre 2013. Les données démographiques, cliniques, biologiques et thérapeutiques étaient recueillies au diagnostic, à 3 mois, lors de l’épisode infectieux et au dernier suivi. Les patients étaient séparés en deux groupes : ceux qui avaient présenté au moins une infection majeure "Infection+" et ceux qui n’avaient jamais eu d’infection "Infection-" au cours de leur suivi. Objectifs. Identifier les facteurs de risque infectieux clinique et biologique et déterminer la prévalence et le type de complications infectieuses chez ces patients. Résultats. 97 patients ont été inclus dont 51 ont présenté au moins un épisode infectieux. La médiane d’âge était plus élevée dans le groupe "infection+", les patients de plus de 60 ans avaient un risque d’infection plus important avec un OR=6,52 (p=0,001, [2,21; 19,2]). Le seul traitement immunosuppresseur associé à un risque infectieux était le mycophénolate mofétil, OR= 6,1 (p=0,005 [1,75; 21,58]). Sur le plan biologique, un taux de CD4+ supérieur à 500/mm3 à 3 mois du début de la prise en charge thérapeutique était un facteur protecteur, OR= 0,1 (p=0,002, [0,04; 0,48]). Soixante treize épisodes infectieux ont été rapportés soit une prévalence de 52% et une moyenne de 1,6 ± 0,8 infection par patient. La médiane de survenue du premier épisode infectieux était à 40,5 mois [6; 60]. Une émergence de complications infectieuses à Pneumocoque, à BGN et à CMV a été retrouvée. Conclusion. Le risque infectieux est dominé par l’âge supérieur à 60 ans. Un taux de lymphocytes circulants T CD4+ supérieur à 500/mm3 serait protecteur des infections. Notre pratique est à adapter avec notamment la prescription de la vaccination anti-pneumococcique et d’une prophylaxie médicamenteuse antivirale.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [21 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01081319
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Friday, November 7, 2014 - 3:03:23 PM
Last modification on : Wednesday, August 23, 2017 - 4:29:23 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01081319, version 1

Collections

Citation

Caroline Doutrelon-Miguet. Facteurs de risque d’infection chez les patients traités pour une vascularite à ANCA : étude de 97 patients. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-01081319⟩

Share

Metrics

Record views

199

Files downloads

1118