Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Huit ans d'expérience dans le traitement du cancer de prostate par HIFU, résultats oncologiques et fonctionnels

Résumé : Objectifs : Étudier les résultats oncologiques de l’HIFU en première intention dans le cancer de prostate localisé. Évaluer les résultats fonctionnels urinaires et sexuels et rechercher des facteurs prédictifs d’échec de l’HIFU. Patients et méthode : Les données ont été recherchées de façon rétrospective dans la base Ablatherm du CHU de Bordeaux entre janvier 2006 et décembre 2011. Nous avons sélectionné les patients ayant bénéficié d’un traitement de première intention par HIFU. L’ensemble des patients ont été traités avec l’appareil Ablatherm Imagerie Intégrée® (EDAP-TMS, Vaulx-en-Velin, France). Les statistiques ont été réalisées avec le logiciel SPSS version 20 (SPSS Chicago IL). La survie sans progression a été calculée en utilisant un critère combiné associant deux évènements : élévation du PSA à plus de 1,2ng/ml au dessus du nadir (critère de Stuttgart) et/ou une biopsie positive. Les complications fonctionnelles ont été évaluées par des questionnaires standardisés et cliniquement. Résultats : 191 patients ont été évalués sur une période de 6 ans avec un suivi moyen de 54,8 mois. 10,1% des traitements ont connu un incident per procédure avec comme facteur de risque principal, le volume prostatique. La survie globale, la survie spécifique et la survie sans métastase étaient respectivement de 89,5%, 98,4% et 97,4%. L’absence de récidive à 5 ans en fonction des groupes à risque de d’Amico retrouvait 80%, 64% et 26% respectivement pour les faibles, intermédiaires et hauts risques. 84,1% des patients avec un PSA nadir < 0,3ng/ml étaient sans récidive à 5 ans. Le PSA nadir était le seul facteur de risque de récidive en analyse multivariée. L’altération des fonctions urinaires et sexuelles était clairement retrouvée avec néanmoins 78,1% de patients secs en fin d’étude. L’obstruction prostatique était la complication la plus retrouvée (18,3%) mais avec seulement 54% des patients ayant nécessité une reprise au bloc opératoire. Conclusion : Les résultats oncologiques et fonctionnels sont comparables aux autres traitements de première intention et font de l’HIFU une alternative thérapeutique dans une population bien sélectionnée.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [78 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01089946
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Tuesday, December 2, 2014 - 3:55:15 PM
Last modification on : Wednesday, August 23, 2017 - 4:41:13 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, March 3, 2015 - 1:16:25 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01089946, version 1

Collections

Citation

Benjamin Rouget. Huit ans d'expérience dans le traitement du cancer de prostate par HIFU, résultats oncologiques et fonctionnels. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-01089946⟩

Share

Metrics

Record views

111

Files downloads

4782