Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Comparaison du bloc axillaire avec une approche sélective du nerf médian et ulnaire au niveau du coude pour la chirurgie du canal carpien à ciel ouvert

Résumé : - Introduction
Plusieurs techniques d’anesthésies sont réalisables pour la chirurgie du canal carpien à ciel ouvert. Malgré ces diverses options, peu d’études ont évalué comparativement l’efficacité et la tolérance de ces différents blocs. Le propos de notre étude est d’évaluer une approche distale échoguidée au coude (BMU) en alternative au BAX pour l’ALR pour la chirurgie du canal carpien à ciel ouvert.
- Matériel et méthode
Étude monocentrique, prospective, randomisée pour la chirurgie du canal carpien à ciel ouvert. La randomisation en deux strates a permis d’étudier l’efficacité du BMU versus BAX (critère principal : recours à une infiltration du site opératoire en cas de douleur à l’incision) et la tolérance du garrot après bloc du nerf médial cutané par infiltration IMCut (critère secondaire : EVS liées à la douleur due au garrot). Les autres critères évalués sont les EVS itératives pendant les 24H premières heures, le délai de réalisation et d’installation des différents blocs, les conditions de réalisation de la chirurgie et le vécu de la prise en charge anesthésique par les patients (échelles numériques de 0 à 10).
- Résultats
Cent patients ont été inclus dans l’étude. Après exclusion de trois patients l’analyse porte donc sur 97 patients soit Groupe BAX seul n=25, Groupe BAX+IMCut n=24, Groupe BMU seul n=24 et Groupe BMU+IMCut n=24. Le recours à une infiltration par le chirurgien est plus important dans le groupe BMU (29% vs 4%,p<0,001), et la visualisation des structures par le chirurgien est de moins bonne qualité dans le groupe bloc au coude (score moyen de 8,8±2 vs 9,8±1, p<0,001). On retrouve un temps de réalisation plus rapide dans le groupe bloc au coude (3,9±0,9 minutes vs 4,5±1,3 minutes, p<0,01) et la sensation désagréable de « bras paralysé » plus importante dans le groupe BAX(2,4±2,9 versus groupe au coude 1,3±2,3, p<0,01). En revanche, il n’y a pas de différence sur la tolérance du garrot, les EVA itératives sur les 24H premières heures.
- Discussion
Nos résultats démontrent que le BMU distal est inférieur au BAX pour la chirurgie du canal carpien à ciel ouvert ; le nerf musculo-cutané semble intervenir chez au moins 1/3 des patients, dans l’innervation sensitive de la paume de la main, zone anatomique impliquée dans cette chirurgie.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01122310
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Tuesday, March 3, 2015 - 3:50:01 PM
Last modification on : Thursday, January 7, 2021 - 12:50:01 PM
Long-term archiving on: : Thursday, June 4, 2015 - 11:31:27 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01122310, version 1

Citation

Amélie Valla. Comparaison du bloc axillaire avec une approche sélective du nerf médian et ulnaire au niveau du coude pour la chirurgie du canal carpien à ciel ouvert. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-01122310⟩

Share

Metrics

Record views

583

Files downloads

1115