Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L'utilisation en pratique courante des dispositifs d'inhalation dans le traitement des maladies respiratoires chroniques‎ : étude chez les personnes âgées de plus de 60 ans

Résumé : Les maladies respiratoires chroniques (asthme, BPCO) représentent un réel problème de santé publique, notamment chez la personne âgée. La mauvaise utilisation des traitements inhalés représente la très grande majorité des facteurs en cause. il existe très peu d'études menées spécifiquement chez des personnes âgées. Notre objectif principal était d'évaluer la qualité de la technique d'utilisation des dispositifs inhalés, chez des patients souffrant de maladies respiratoires chroniques, âgés de plus de 60 ans. Nous avons également tenté de mettre en évidence les facteurs prédictifs d'une mauvaise technique d'utilisation. Nous avons réalisé une étude chez les patients correspondant à nos critères d'inclusion, entre juillet 2012 et Septembre 2014. Après avoir accordé leur consentement éclairé, les patients recrutés ont montré leur technique d'utilisation de leur inhalateur, qui a été évaluée à l'aide d'une liste de contrôle standardisée. Les erreurs ont été classées comme critiques ou non. Les erreurs critiques étaient définies par l'absence de dépôt du médicament au niveau des poumons. Cent patients ont été inclus : 80 étaient hospitalisés au CHU de Rouen et 20 provenaient de 3 officines hautes normandes. De ces patients, 27 (21,1%) ont fait des erreurs critiques lors de la démonstration de la technique d'utilisation. Aucun dispositif ne rendait le patient sensiblement plus susceptible de faire des erreurs critiques. La présence de troubles cognitifs et de troubles moteurs étaient, quant à eux des facteurs prédictifs de mauvaise technique d'inhalation. En moyenne, 32,7% des étapes d'utilisation d'un inhalateur ont été effectuées incorrectement. Parmi les patients, 76% ont indiqué avoir déjà reçu des conseils sur la technique d'utilisation d'un inhalateur, mais seulement 26% d'entre eux avaient reçu des conseils clans les 6 derniers mois. Dans la littérature, l'ADP est source d'erreurs fréquentes en comparaison avec les IPS. Notre taux d'erreurs retrouvées avec I'ADP est globalement sous-estimé du fait de la définition des erreurs critiques retenues. La simplification du mécanisme d'emploi des inhalateurs, et l'évaluation régulière de la technique d'inhalation par les professionnels de santé, au premier rang duquel se trouvent les pharmaciens, pourraient sensiblement améliorer ce constat.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [13 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01131892
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Monday, March 16, 2015 - 12:14:33 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, June 17, 2015 - 12:05:23 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01131892, version 1

Citation

Ingrid Gest. L'utilisation en pratique courante des dispositifs d'inhalation dans le traitement des maladies respiratoires chroniques‎ : étude chez les personnes âgées de plus de 60 ans. Sciences pharmaceutiques. 2015. ⟨dumas-01131892⟩

Share

Metrics

Record views

760

Files downloads

2221