Voyager en terre brune (1933-1939) : la construction d’une autre image du national-socialisme allemand

Résumé : De 1933 à 1939, de nombreux intellectuels occidentaux se rendirent en Allemagne afin de se confronter à une expérience politique nouvelle : le national-socialisme. Modèle théorique atypique, le nazisme se pose comme le successeur d’un idéal démocratique libéral vieillissant et intrigue autant qu’il inquiète. Entre bienveillance et rejet profond, l’intelligentsia internationale ayant effectué le voyage d’Allemagne livra une littérature féconde et riche d’enseignements sur la perception et la construction d’une nouvelle image du national-socialisme allemand.
Dans la lignée des travaux de François Hourmant sur la Chine populaire et Cuba, ou de Rachel Mazuy et Sophie Coeuré sur la Russie soviétique, une étude sur le phénomène du voyage dans l’Allemagne totalitaire s’imposait. Grâce à une mémoire du nazisme décomplexée depuis les travaux de Peter Reichel au début des années quatre-vingt dix, la mise en lumière d’une fascination du nazisme à l’échelle internationale est dès lors envisageable. Ainsi, la pratique du voyage ne relève plus de l’anecdote personnelle mais s’envisage dans une contribution au parcours politique et idéologique de chacun, véritable vecteur d’éveil au sein des consciences collectives.
Document type :
Master Thesis
Liste complète des métadonnées

Cited literature [211 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01144642
Contributor : Uga Ufr Arsh <>
Submitted on : Wednesday, April 22, 2015 - 11:51:31 AM
Last modification on : Wednesday, February 27, 2019 - 10:50:30 PM
Document(s) archivé(s) le : Monday, September 14, 2015 - 12:25:37 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01144642, version 1

Collections

Citation

Frédéric Sallée. Voyager en terre brune (1933-1939) : la construction d’une autre image du national-socialisme allemand. Histoire. 2006. ⟨dumas-01144642⟩

Share

Metrics

Record views

268

Files downloads

851