Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Georges Rousse : la conception spatiale de l'architecture vue à travers la photographie

Résumé : Georges Rousse est un artiste qu’on pourrait qualifier de pluridisciplinaire, puisque toute son œuvre s’articule autour de la peinture, de la sculpture, de l’architecture et enfin, de la photographie. Le moteur de sa création repose sur la photographie. Comme le dirait Philippe Piguet pour résumer ses interventions : « Le fait photographique est l’essence même de son travail». Ce contemporain né en 1947 à Paris parcourt le monde entier en quête de lieux dévastés. Il investit ces endroits sans âme : il y construit des formes géométriques, des volumes virtuels et monumentaux avec l’aide de l’anamorphose qu’il immortalise dans son appareil photographique. Ces photographies seront tirées en grand format et exposées dans les musées et les galeries d’art, ce sont les œuvres à voir. Ainsi, nous pouvons nous demander en quoi la photographie lie-t-elle la peinture, l’architecture et la sculpture ? Notre propos s’articulera en quatre différentes parties qui soulèvent les axes de recherches majeurs concernant les interventions de Georges Rousse. En premier lieu, la question du photographe en quête d’architecture sera traitée. L’importance de l’intervention dans le champ photographique prendra toute son ampleur et aboutira à la synthèse des critères lors du choix du lieu, du repérage d’espaces délaissés. Deuxièmement, les aspects majeurs qui caractérisent les interventions de Georges Rousse seront mis en évidence avec les questions de l’empreinte photographique, la place de l’atelier de l’artiste, pour ensuite aboutir à l’importance du voyage dans son travail. Nous finirons ce deuxième temps de réflexion en traitant la question de la construction d’un patrimoine architectural photographique. Troisièmement, nous développerons la question de l’intégration des différents médiums entre eux dans le travail de Georges Rousse avec tout d’abord la notion de décloisonnement des arts. Ce décloisonnement s’opère par le lien que l’artiste établit entre les différents médiums artistiques. En second lieu, nous développerons une question plus technique qui est l’emploi de l’anamorphose dans son travail plastique. Pour finir, notre propos s’articulera sur les problématiques qui tournent autour des enjeux photographiques telles que la notion de virtualité dans les œuvres de l’artiste avec un constant balancement entre deux mondes (réel et illusionniste). Puis, nous évoquerons le rapport au sacré dans les œuvres de Georges Rousse. Nous finirons ensuite ce développement sur la pertinence de ses photographies dans les institutions culturelles : en quoi ces tableaux photographiques trouvent-ils une place dans les musées et les galeries d’art. Cette question en invoque une autre, qui est celle du rôle du spectateur dans les photographies de Georges Rousse.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [2 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01148124
Contributor : Uga Ufr Arsh <>
Submitted on : Monday, May 4, 2015 - 10:38:49 AM
Last modification on : Friday, July 17, 2020 - 8:26:36 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, April 19, 2017 - 12:41:19 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01148124, version 1

Citation

Camille Ducastel. Georges Rousse : la conception spatiale de l'architecture vue à travers la photographie. Art et histoire de l'art. 2014. ⟨dumas-01148124⟩

Share

Metrics

Record views

366

Files downloads

511