La tuberculose en milieu professionnel dans le département des Alpes-Maritimes de 2006 à 2012 : étude des sujets contact identifiés en milieu professionnel autour d'un cas de tuberculose maladie

Résumé : Introduction : La tuberculose est un problème majeur de santé publique. Les enquêtes réalisées par les CLAT autour de cas de TM, représentent l’une des stratégies principales de lutte contre la tuberculose dans les pays à faible incidence. Cependant, ces enquêtes ont un faible rendement concernant le nombre d’ITL et de TM diagnostiquées, et la proportion de « perdus de vue » parmi les cas contacts est importante. Le suivi des enquêtes en milieu professionnel fait partie des missions du médecin du travail. L’objectif principal de note travail était d’étudier le suivi et l’observance des sujets contact identifiés lors d’enquêtes autour de cas de TM dans le département des Alpes-Maritimes de 2006 à 2012.
Matériel et méthodes : Nous avons effectué un recueil rétrospectif des données préalablement réunies et centralisées par les CLAT des Alpes-Maritimes entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2012 dans le cadre d’enquêtes concernant les contacts ayant eu lieu entre professionnels.
Résultats : Notre étude a inclus 72 cas index et 1730 cas contact. Les cas contact étaient originaires pour la plupart d’Europe occidentale (84,57%), ils n’exerçaient pas dans un milieu social ou sanitaire (93,11%), et leurs missions imposaient un contact avec le public ou des usagers (76,97%). Les 7 années d’enquêtes ont permis de dépister 119 ITL et une TM (respectivement 6,88% et 0,06% des cas contact identifiés). La proportion de sujets contact se présentant aux consultations de suivi diminuait à chaque nouvelle étape des enquêtes. Sur 1730 cas contact, 1115 (35,55%) ont bénéficié d’un suivi complet. Sur 119 cas ayant développé une ITL, 101 (84,87%) se sont présentés à toutes les consultations de suivi, et parmi les 95 pour lesquels un traitement était indiqué, 79 (83,16%) l’ont pris jusqu’à son terme.
Discussion : Notre étude révèle une proportion importante et croissante de cas contact non observant (excepté chez les sujets ayant développé une ITL) à mesure que l’on s’éloigne de la consultation initiale, ainsi qu’un faible rendement en termes de diagnostic de TM et d’ITL. Certains cas non dépistés, pourraient développer une ITL ou une TM et devenir à leur tour des cas index potentiels sur leur lieu de travail. Ce défaut d’observance résulte de l’association de trois facteurs : l’absence d’obligation réglementaire à participer à une enquête de dépistage, un suivi long et contraignant et une faible prise de conscience du risque, elle-même liée à un défaut d’information. Ne pouvant agir que sur le dernier de ces trois facteurs, le médecin du travail doit être en mesure de délivrer une information de qualité afin d’accroître la sensibilisation aux risques chez les travailleurs, et ainsi améliorer l’observance des suivis et réduire le risque de transmission de la tuberculose dans ce milieu.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [83 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01162026
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : mardi 9 juin 2015 - 15:42:52
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:34:02
Document(s) archivé(s) le : mardi 15 septembre 2015 - 13:45:43

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01162026, version 1

Citation

Guillaume Poulain. La tuberculose en milieu professionnel dans le département des Alpes-Maritimes de 2006 à 2012 : étude des sujets contact identifiés en milieu professionnel autour d'un cas de tuberculose maladie. Médecine humaine et pathologie. 2014. 〈dumas-01162026〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

123

Téléchargements de fichiers

506