Évaluation des apports nutritionnels chez des nouveau-nés prématurés au CHU de Bordeaux : étude observationnelle en 2014

Résumé : Introduction : L’alimentation du prématuré reste un défi. De nombreuses études ont montré la difficulté à atteindre et à maintenir les apports recommandés. Objectif : Évaluer les apports nutritionnels réellement reçus par les nouveau-nés prématurés en les comparant aux recommandations actuelles de la littérature. Méthode : Il s’agit d’une étude prospective observationnelle monocentrique réalisée entre le 01/02/14 et le 31/08/14 chez tous les nouveau-nés de moins de 33 semaines d’aménorrhées hospitalisés au CHU de Bordeaux pour une durée minimale de 6 semaines. Le recueil des données nutritionnelles et anthropométriques a été réalisé jusqu’à la sortie de l’hôpital. Pour chaque enfant, on a calculé le z score pondéral hebdomadaire. Les apports nutritionnels reçus ont été comparés aux recommandations actuelles (ESPGHAN 2005 et 2010, Nutritional care of preterm infants) Résultats : 41 enfants ont été inclus avec un âge gestationnel médian de 29 [28 ; 30] semaines d’aménorrhées et un poids de naissance médian de 1146 [900 ; 1340] grammes. Les apports énergétiques recommandés ont été atteints dès le 3e jour de vie. Après 6 semaines, les déficits énergétiques cumulés médians ont été de -28.0 [-302.7 ; 400.9] kcal/kg. Les apports protidiques recommandés ont été atteints pendant les 2 premières semaines de vie, puis ont chuté à partir de la 3e semaine de vie ce qui a entrainé un déficit protéique cumulé médian de -7.5 [-13.7 ; -0.68] g/kg à 6 semaines de vie. On a parallèlement observé une majoration du déficit pondéral au cours des 6 premières semaines de vie aboutissant à un delta z score de -0.7 [-0.4 ; -0.8] à 6 semaines de vie. Conclusion : Les apports énergétiques, glucidiques et lipidiques sont conformes aux recommandations actuelles. Néanmoins, ce protocole optimisé ne permet pas un apport protidique suffisant à partir de la 3e semaine de vie. Dans notre étude, les nouveau-nés présentent une restriction de croissance pondérale que l’on pourrait relier à l’ampleur des déficits protidiques.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [75 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01178158
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : vendredi 17 juillet 2015 - 15:09:23
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:40:39
Document(s) archivé(s) le : dimanche 18 octobre 2015 - 11:03:33

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01178158, version 1

Collections

Citation

Anne-Sophie Pagès. Évaluation des apports nutritionnels chez des nouveau-nés prématurés au CHU de Bordeaux : étude observationnelle en 2014. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01178158〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

72

Téléchargements de fichiers

550