Se rencontrer pour mieux se séparer : réflexions sur les fins de séances auprès d’un enfant porteur d’une Trisomie 21 et d’un TED

Résumé : L’arrivée d’un enfant porteur de handicap engendre pour les parents un traumatisme qui peut mettre à mal les liens d’attachement qui les unissent. Les interactions précoces s’en trouvent alors bouleversées et l’enfant peut avoir des difficultés à se différencier et à se séparer de l’objet d’attachement. Cette problématique de la séparation se retrouve parfois en séance. Par sa fonction contenante, le psychomotricien devra poser un cadre thérapeutique qui permette à l’enfant de se sentir sécurisé. Au travers de la rencontre avec cet enfant et par un travail autour de l’enveloppe corporelle, le psychomotricien pourra l’aider à se différencier de l’autre, à ressentir son corps dans sa globalité et à se sentir unifié pour pouvoir se séparer en fin de séance.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [1 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01187933
Contributeur : Nadège Leray <>
Soumis le : vendredi 28 août 2015 - 10:21:33
Dernière modification le : mercredi 21 mars 2018 - 18:57:47
Document(s) archivé(s) le : dimanche 29 novembre 2015 - 10:23:17

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01187933, version 1

Collections

Citation

Mélina Jouin. Se rencontrer pour mieux se séparer : réflexions sur les fins de séances auprès d’un enfant porteur d’une Trisomie 21 et d’un TED. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01187933〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

159

Téléchargements de fichiers

350