L'admiratio et le temps chez Spinoza

Résumé : Pour Spinoza l’admiratio qui fixe l’attention sur un objet unique, n’est pas en soi un affect mais une passion car elle n’est inscrite ni dans le passage temporel, ni dans le désir. L’admiratio est donc une passion tenace qui fige l’esprit et le pousse dans un monde imaginaire pourvu d’une temporalité stationnaire. Le spinozisme s’efforce alors de montrer à quel point cette passion, quoiqu’inhérente à la nature humaine et donc inscrite dans la nature divine, est dangereuse à la fois pour la connaissance individuelle et l’existence sociale des hommes. Nous nous attacherons à montrer que la philosophie spinoziste de la durée et de l’éternité permet à l’homme de se détacher de cette passion trop humaine afin d’atteindre une existence libre et pleine de joie au sein de la société.
Type de document :
Mémoires
Philosophie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01196199
Contributeur : Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Ufr Philosophie <>
Soumis le : mercredi 9 septembre 2015 - 12:04:42
Dernière modification le : vendredi 29 septembre 2017 - 22:59:58
Document(s) archivé(s) le : lundi 28 décembre 2015 - 23:10:46

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01196199, version 1

Citation

Florence Fauré. L'admiratio et le temps chez Spinoza. Philosophie. 2015. 〈dumas-01196199〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

327

Téléchargements de fichiers

371