Bénéfice du monitorage non-invasif de l'oxymétrie cérébrale pour le sevrage d'une assistance cardio-circulatoire par ECMO veino-artérielle périphérique : étude prospective descriptive

Résumé : Introduction : Dans le cadre du syndrome de bas débit cardiaque (SDBC) post-cardiotomie, le recours à l’assistance circulatoire veino-artérielle périphérique (ECMO VAP) a fait la preuve de son efficacité et est largement utilisé. L’ECMO n’est pas dénuée de risques notamment infectieux et thromboemboliques, et son explantation doit être évaluée quotidiennement et réalisée dès que possible. Pour assurer le succès de cette explantation, les critères de sevrage de l’ECMO sont basés sur des critères exclusivement échocardiographiques. Le monitorage de l’oxymétrie cérébrale (rcSO2) par la technique de Near-Infrared Spectroscopy (NIRS) est une technique validée permettant d’évaluer la perfusion tissulaire périphérique. Le but de notre travail était d’évaluer : 1/ l’évolution de la variation de rcSO2 au cours de la récupération cardiaque sous ECMO ; 2/ le bénéfice de ce monitorage dans la prédiction de la réussite du sevrage de l’ECMO. Matériel et Méthodes : Étude prospective observationnelle non interventionnelle réalisée avec l’accord du comité d’éthique institutionnel et sans nécessité de consentement éclairé, chez des patients présentant un SDBC post-cardiotomie ayant nécessité l’implantation d’une ECMO VAP entre le 1er mars et le 30 avril 2014. La rcSO2 était monitorée en continu (INVOS®System, Somanetics, USA) dès l’implantation jusqu’au sevrage de l’ECMO VAP. Le potentiel de sevrage était évalué quotidiennement et basé sur l’échocardiographie. Les variations de rcSO2 (ΔrcSO2) entre le débit optimal d’assistance et le débit de sevrage à 2l/min étaient monitorées. Résultats : 14 patients âgés de 65,0 [55,0 ; 74,5] ans ont été inclus. Les types de chirurgie étaient : transplantation cardiaque (2), assistance mono-ventriculaire gauche (1), pontages coronaires (n=3), remplacement valvulaire (n=2), chirurgie combinée (n=4), et tube sus-coronaire (n=1). La durée d’assistance par ECMO était de 8 [6 ; 9] jours. Les ΔrcSO2 au cours de l'épreuve de sevrage n’étaient pas différentes entre les patients sevrables ou non (-2,0 [-5,7 ; -2,0] % vs. -3,0 [-6,0 ; -0,5] % ; p=0,98). Il n’existait pas de différence significative de ΔrcSO2 au cours des épreuves de sevrage quotidiennes. En revanche, les critères échographiques (FEVG, TAPSE, onde S) étaient associés au succès de l'épreuve de sevrage. En analyse multivariée, les ΔrcSO2 pendant l'épreuve de sevrage étaient associées de façon indépendante aux variations de SpO2 et à la fraction d’éjection du ventricule gauche. Discussion : Dans cette étude pilote, les variations de rcSO2 observées au cours des épreuves de sevrage d’une ECMO VAP étaient associées aux variations de SpO2 et de FEVG. Le monitorage par NIRS n’apportait pas d’information supplémentaire quant à la sevrabilité de l’ECMO par rapport aux paramètres précédemment rapportés dans la littérature.
Type de document :
Mémoires
Chirurgie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [55 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01207367
Contributeur : Pointe À Pitre Bhu <>
Soumis le : mercredi 30 septembre 2015 - 16:26:37
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 13:28:04
Document(s) archivé(s) le : jeudi 31 décembre 2015 - 10:42:13

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01207367, version 1

Collections

Citation

Yann Loncar. Bénéfice du monitorage non-invasif de l'oxymétrie cérébrale pour le sevrage d'une assistance cardio-circulatoire par ECMO veino-artérielle périphérique : étude prospective descriptive. Chirurgie. 2015. 〈dumas-01207367〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

91

Téléchargements de fichiers

435