Opinion des médecins généralistes d’Ile-de-France sur l’utilisation des tests rapides d’orientation diagnostique du VIH en consultation

Résumé : En 2010, environ 150000 personnes vivaient avec le VIH en France dont 20% ignoraient leur séropositivité et étaient donc potentiellement à risque de transmission du virus. Devant ces constats, des recommandations ont été émises pour améliorer la politique de dépistage du VIH notamment en renforçant le rôle des médecins généralistes avec, entre autres mesures, l’utilisation possible des tests rapides d’orientation diagnostique du VIH en consultation. Le but de notre étude était de connaître en 2014 l‘opinion des médecins généralistes d’Ile de France sur l’utilisation de ces tests en cabinet, grâce à un questionnaire. Parmi les 103 médecins répondants, 67% considéraient que ces tests ont leur place dans la stratégie de dépistage du VIH, 73% les considéraient réalisables en cabinet, 55% considéraient qu’ils amélioreraient leur implication dans le dépistage du VIH et 66% considéraient que leur utilisation augmenterait le nombre de patients dépistés. Cependant, seulement 59% des médecins avaient connaissance de l’existence de ces tests au moment du questionnaire, ce qui témoigne d’un manque d’information. De plus, de nombreux freins à leur utilisation étaient mentionnés, en premier lieu desquels l’absence de valorisation de l’acte et la complexité d’un rendu immédiat positif ou douteux. Il semble nécessaire de réfléchir sur les conditions de réalisation de ces tests en consultation et sur la place laissée à l’activité de dépistage du VIH en médecine générale.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [30 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01213378
Contributeur : Université Paris Descartes - Scd <>
Soumis le : jeudi 8 octobre 2015 - 14:09:24
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:31:56
Document(s) archivé(s) le : samedi 9 janvier 2016 - 10:22:50

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01213378, version 1

Citation

Fatoumata Becam. Opinion des médecins généralistes d’Ile-de-France sur l’utilisation des tests rapides d’orientation diagnostique du VIH en consultation. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01213378〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

135

Téléchargements de fichiers

244